Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

La réouverture du péage d’Agde-Bessan se fait attendre

Par

Le démontage de l'auvent du péage de Bessan-Agde vient de débuter sur l'A9. Les travaux de rénovation devraient durer plusieurs semaines. De nombreux dégâts ont été causés par des actes de vandalisme. La fermeture du péage impacte les usagers de la route qu'ils soient privés ou professionnels.

Des plots en béton ont été installés pour bloquer les entrées et sorties du péage de Bessan
Des plots en béton ont été installés pour bloquer les entrées et sorties du péage de Bessan © Radio France - Stéfane Pocher

Vinci Autoroutes poursuit ses travaux à l’échangeur de Bessan-Agde (Hérault) sur l’autoroute A9. L’auvent qui surplombe les caisses automatiques a été fragilisé par les incendies en décembre dernier, lors de manifestations de gilets jaunes. Pour des questions de sécurité, cet échangeur 34 a été fermé par décision préfectorale le 4 janvier.

Publicité
Logo France Bleu

Des travaux de réparation importants sont nécessaires

Les réparations qui ont commencé en début de semaine devraient durer plusieurs semaines. Il est impossible d’avoir une date de réouverture, même partielle. Une fois l'auvent totalement démonté, des travaux de génie civil,  électriques, sur les voies et les équipements seront réalisés la semaine prochaine.

"Il ne faut pas que le chantier dure trop longtemps", le maire de Bessan.

Bessan est la porte d'entrée du littoral et du pays agathois. Le péage étant inutilisable, ça devient aussi compliqué pour les livraisons, pour les entreprises dit le maire de Bessan Stéphane Pépin-Bonet.  

"Les secteurs économique et touristique en prennent un coup en ce moment, même si ce n’est pas la pleine période".

"Je rencontre autant de particuliers, que d'entreprises qui sont gênés, perturbés dans leur quotidien. Il faut vite que le péage rouvre. Il ne faut pas que cela dure. Il faut absolument que les touristes puissent y accéder à Pâques. Sinon ils iront ailleurs".

loading

Tout le secteur de la basse vallée de l’Hérault est pleinement touché par la fermeture de ce péage. Pour les usagers de la route, cette fermeture est contraignante. Ils sont obligés de se rendre soit à Béziers ou Sète en empruntant les axes secondaires s'ils veulent rejoindre l'autoroute. 

"80 km supplémentaires, aller-retour, pour aller travailler à Montpellier".

loading

Les professionnels sont tous impactés, comme les ambulanciers ou encore les taxis. "Le prix de la course est forcément impacté" explique Fréderic Scaramozzino, taxi professionnel installé depuis l'été dernier à Saint-Thibéry. "Il y a un manque à gagner. Une perte de temps et d'argent. Pour les transports médicaux, nous ne sommes pas payés en plus. La sécurité sociale, peu importe par où on passe, c'est le chemin le plus court"

loading
Intervention sur l'auvent au péage d'Agde-Bessan - .

Ma France : Mieux vivre

Hausse généralisée du coût de la vie, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent ainsi une nouvelle consultation citoyenne intitulée “Mieux vivre”. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres.

Publicité
Logo France Bleu