Faits divers – Justice

La reprise de la clinique d'Aire sur l'Adour n'aura pas lieu

Par Éric Ballanger, France Bleu Gascogne vendredi 16 octobre 2015 à 16:39

La polyclinique des chênes à Aire sur l'Adour
La polyclinique des chênes à Aire sur l'Adour - Frédéric Denis

Le syndicat SUD Santé-Sociaux annonce sur France Bleu Gascogne qu'il exerce "son droit d'opposition à l'accord collectif appelé "nouveau contrat social" conclu le 8 octobre entre le président de la polyclinique les Chênes et le délégué syndical CGT."

Le syndicat SUD avait jusqu'à dimanche pour faire opposition à cet accord. Il a choisi d'informer France Bleu Gascogne avant même que d'avertir la direction de la polyclinique et le syndicat CGT.

La clinique d'Aire sur l'Adour se retrouve une nouvelle fois dans l'incertitude alors que mardi dernier, le repreneur éventuel était venu rencontrer les salariés. 

Il avait promis d'injecter 10 millions d'euros dans l'établissement menacé de dépôt de bilan depuis plusieurs mois. Les salariés avaient accepté de renoncer à leur treizième mois après des négociations très compliquées. Le repreneur, Michel Deleflie s'était engagé à conserver les 167 emplois de la clinique. 

SUD dénonce un accord inacceptable

Le syndicat SUD explique les raisons de son opposition qui font capoter la reprise :  la perte du treizième mois, l'abandon des 2% d'augmentation mais aussi la suppression de la prime d'assiduité, la diminution de la prime de chaussure, la baisse de la subvention de fonctionnement du Comité d'Entreprise. Tout cela fait dire à SUD que "la nouvelle logique de la polyclinique, c'est travailler plus pour gagner moins". 

Le PDG de l'entreprise, Philippe Libier est sous le choc. Lorsque France Bleu Gascogne lui a appris l'information, il n'a su que répondre "c'est tellement catastrophique pour l'établissement que je ne sais pas quoi vous dire".