Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le chauffard présumé interpellé près un accident sur la rocade d'Avignon

dimanche 8 novembre 2015 à 7:49 - Mis à jour le mardi 10 novembre 2015 à 11:15 Par Philippe Paupert et Aurélie Lagain, France Bleu Vaucluse

Deux voitures se sont percutées au niveau du radar au petit matin dimanche sur la Rocade d'Avignon. La circulation a été coupée dans le sens Carpentras-Avignon. L'un des conducteurs avait pris la fuite, il a été retrouvé après que son passager a été libéré.

Véhicule des pompiers de Vaucluse
Véhicule des pompiers de Vaucluse © Radio France - Philippe Paupert

Avignon, France

La rocade d'Avignon a été coupée à la circulation dimanche matin après une collision entre deux voitures au niveau du radar vers 5h30. La circulation est coupée dans le sens Carpentras-Avignon.

Un homme de 83 ans et une femme de 73 ans ont été blessés. Ils ont été désincarcérés de leur voiture et soignés à l’hôpital nord de Marseille. L'homme souffrirait d'un traumatisme crânien. Leur état est "stabilisé" selon le parquet d'Avignon.

Le conducteur présumé interpellé

Les occupants de l'autre véhicule ont pris la fuite et abandonné la voiture. L'un d'eux  a été retrouvé, il s'agirait du passager de 26 ans, en état d'ébriété. ll a été libéré.

Le conducteur présumé a été placé en garde-à-vue et sera présenté ce mardi devant la justice , il devrait être mis en examen pour "blessures involontaires aggravées" par "délit de fuite et mise en danger délibérée d'autrui" détaille le parquet. Il pourrait être incarcéré dans la journée.

La circulation a été  coupée le temps de dégager les véhicules.