Faits divers – Justice

La Rochelle : Etranglée et frappée au visage

Par Stéfane Pocher, France Bleu La Rochelle vendredi 29 janvier 2016 à 7:54

Deux ans et demi après cette agression sauvage, l’auteur présumé reconnaît les faits. Mais il n'a toujours pas fourni d'explication. Cet homme, né en Roumanie doit d'ailleurs être entendu dans les prochaines semaines. En attendant il a été placé en détention provisoire.

Madeleine Perrero, 93 ans avait été  retrouvée morte à son domicile dans le quartier de Tasdon ( rue Barroère) à la fin du mois de mai 2013. Son agresseur présumé a été identifié en Suède. **

L'enquête a été particulièrement longue et difficile pour la police judiciaire.**

L'ADN retrouvée chez la victime, n'avait pas permis à l'époque de l'identifier en France. Il a donc fallu étendre cette recherche aux pays européens permettant une localisation en Suède.

Un mandat d'arrêt européen a ensuite été émis. Puis c'est allé très vite.

Le 28 décembre dernier il a été interpellé. Extradé  deux  jours après en Charente-Maritime où il a été mis en examen pour vol avec violence ayant entraîné la mort.

Ce homme, trentenaire était connu des services de polices. "Pas pour des faits graves" précise Isabelle Pagenelle, la procureur de la république de la Rochelle

Le corps de la victime dont le visage portait des traces de coups avait été retrouvé par un voisin. La vieille dame de 93 ans habitait seule juste derrière la gare. Elle était totalement autonome.

Sa demeure avait été fouillée. Une de ses fenêtres fracturée.

S'agit d'un cambriolage ayant mal tourné ? Un crime gratuit ? Que faisait cet homme dans le département à cette époque ? Des zones d'ombres persistent encore.

Partager sur :