Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice
Dossier : Mouvement des "gilets jaunes"

La Rochelle : manifestation des gilets jaunes interdite sur le Vieux Port ce samedi

-
Par , France Bleu La Rochelle

La préfecture de Charente-Maritime interdit tout rassemblement de gilets jaunes ce samedi dans le secteur du Vieux Port, à La Rochelle. L'institution craint des débordements violents. Les commerçants sont appelés à rentrer leur terrasse.

Début février la manifestation des gilets jaunes sur le Vieux Port à la Rochelle avait été dispersée
Début février la manifestation des gilets jaunes sur le Vieux Port à la Rochelle avait été dispersée © Radio France - Julien Fleury

La Rochelle, France

Interdiction de manifester pour les gilets jaunes ce samedi sur le Vieux Port, à La Rochelle. La préfecture de Charente-Maritime craint des débordements. Les rassemblements sont interdits de 12h à 20h sur le quai Duperré, le cours des Dames, le quai du Carénage, et le quai Valin. Ça n'est pas la première fois qu'une telle mesure est prise. Les commerçants sont par ailleurs appelés à ne pas laisser leur mobilier ou leur poubelle en extérieur.

La préfecture interdit également dans tout le département "_l’acquisition, la détention, le transport et l’utilisation de produits chimiques inflammables ou explosifs sous la forme liquide, solide ou gazeuse aussi que d’artifices et de matières dangereuse_s". Cette interdiction débute ce vendredi, pour finir dimanche. 

Jusqu'à six mois d'emprisonnement et 7.500 euros d'amende

La préfecture de Charente-Maritime rappelle les sanctions encourues en cas de participation à une manifestation interdite : les contrevenants risquent jusqu'à six mois d'emprisonnement et 7.500 euros d'amende. Ils s'exposent également à une amende forfaitaire de 135 euros.

Choix de la station

France Bleu