Faits divers – Justice

La Rochelle : tentative de meurtre aux abords du Casino

Par Romain Asselin et Julien Fleury, France Bleu La Rochelle lundi 22 août 2016 à 18:35

Un employé du Casino de la Rochelle a été frappé puis jeté à la mer par deux jeunes d'une vingtaine d'années, très alcoolisés. Il s'en sort miraculeusement. L'un des agresseurs présumés est mis en examen pour tentative de meurtre.

Les faits remontent à vendredi dernier, à l'aube. Vers 6 heures du matin, Arnaud, un agent d'entretien du Casino a survécu à une violente agression sur son lieu de travail. Pris à partie par deux hommes auteurs de dégradations aux abords de l'établissement, notamment au niveau d'une jardinière, l'employé affirme avoir été retenu, frappé et menacé de mort avant d'être conduit vers la mer, et carrément jeté par dessus le parapet qui borde la plage et l'Océan. Une chute, dans l'eau, de plus de 8 mètres, heureusement à marée haute.

Il entraîne l'un de ses agresseurs dans sa chute

Mais l'agent d'entretien ne s'est pas laissé faire. Après s'être débattu, il a saisi l'un de ses agresseurs par la veste pour l'entraîner dans sa chute. Ce dernier a d'ailleurs heurté quelque chose et s'est cassé le fémur, en tombant. "Heureusement qu'Arnaud a été pompier de Paris", soupire le directeur du Casino rochelais Christophe Jourdain, très affecté.

C'est quelqu'un d'exceptionnel, il a sauvé une personne de la noyade l'an dernier"

La justice évoque une "tentative de meurtre"

Bien que touché à la tête et au bras, Arnaud est parvenu à sortir rapidement de l'eau pour prévenir aussitôt son employeur. La police n'a eu aucune difficulté à mettre la main sur les deux individus, passablement éméchés. L'un est mis en examen et placé sous contrôle judiciaire pour tentative de meurtre. Mais il minimise sa participation aux faits. Son comparse, blessé, reste quant à lui hospitalisé pour l'instant. Il sera présenté prochainement devant la justice.

Des insultes à caractère racial ?

L'agent d'entretien, un homme noir, a-t-il subi cette agression à cause de sa couleur de peau. Il affirme en tout cas avoir fait l'objet d'injures raciales avant sa chute. La police de la Rochelle mène l'enquête pour faire toute la lumière sur les moindres faits et gestes des agresseurs présumés.

Partager sur :