Infos

PHOTOS - Appel à la solidarité après l'incendie de la salle polyvalente d'Hermanville-sur-Mer

Par Michel Legorjus, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) lundi 3 octobre 2016 à 18:35

Certaines associations ont tout perdu dans l'incendie de la salle polyvalente d'Hermanville.
Certaines associations ont tout perdu dans l'incendie de la salle polyvalente d'Hermanville. © Radio France - Michel Legorjus

La salle polyvalente d'Hermanville sur mer dans le Calvados a été entièrement détruite par un incendie dans la nuit de vendredi à samedi, une trentaine d'associations mais aussi les enfants des écoles utilisaient cet endroit, aujourd'hui le club de gymnastique a par exemple tout perdu.

C'est un pan du patrimoine local qui est partie en fumée en quelques minutes dans la nuit de vendredi à samedi. La salle polyvalente inaugurée en 1989 a été ravagée par un incendie volontaire. Deux adolescents, l'un de la commune, l'autre de Langrune sur mer ont été interpellés. Ils ont reconnu avoir mis le feu aux poubelles, les flammes se sont propagées à la salle. Le maire , Jacques Lelandais est arrivé sur place quelques minutes après le début de l'incendie. Il n'a pu que constater les dégâts. Au petit matin il ne restait plus rien. Une structure de 2 millions d'euros en cendres.

Certaines associations ont tout perdu

La vie associative d'Hermanville tourne à plein régime, le comité des fêtes organise chaque année une trentaine de manifestations, belote, thé dansant, une soirée culturelle par mois, tout cela est pour l'instant mis entre parenthèses. Le club de gymnastique compte une bonne centaine de licenciés, tout le matériel a brûlé, 8000 euros de préjudice, les cours ne peuvent avoir lieu, la présidente Brigitte Martin ne sait pas encore comment elle fera pour payer les deux salariés. Les pongistes n'ont plus de table de ping-pong. Brigitte Martin anime la Ronde des enfants, 15 assistantes maternelles qui accueillent les petits hermanvillais de 0 à 3 ans: elle s''inquiète pour l'arbre de Noël programmé le 11 décembre, sans oublier bien sûr les activités péri-scolaires: les 240 enfants de l'école communale occupaient la salle trois fois par semaine. Aujourd'hui il faut parer au plus pressé, s'organiser pour maintenir les activités. Enfin la cuisine et la sono ont également été détruits. Et puis c'est un déchirement pour les habitants, la peinture offerte par un général anglais, vétéran du D Day, qui représente le débarquement allié sur la plage d'Hermanville, a elle aussi disparu dans les flammes.

Elan de solidarité des communes voisines

Dès samedi matin, Jacques Lelandais a reçu de nombreux témoignages de sympathie et de solidarité, 300 textos, une centaine de mails. Les maires des communes voisines proposent de l'aide, il va falloir trouver des créneaux horaires à Colleville,Ouistreham ou Lion sur mer. La responsable des activités péri-scolaires avait déjà trouvé des solutions de repli lundi, comme l'utilisation d'un commerce proche des lieux du sinistre et actuellement vide. Après le choc du week-end, maire, élus, associations ,habitants ont décidé de se retrousser les manches et de rebondir au plus vite, car compte tenu des expertises, des délais imposés par les assureurs, aucune salle de sera reconstruite avant au moins deux ans..

Partager sur :