Faits divers – Justice

La sécurité dans les trains de la vallée du Rhône en question après une agression

Par Lola Fourmy et Stéphane Milhomme, France Bleu Drôme-Ardèche vendredi 18 avril 2014 à 10:23

Un voyageur attendant le train en gare de Valence, le 6 novembre 2013.
Un voyageur attendant le train en gare de Valence, le 6 novembre 2013. © Stéphane Milhomme - Radio France

Après de grosses perturbations ce jeudi suite à une agression de contrôleur à Orange dans le Vaucluse, les trains roulent à nouveau ce matin dans la vallée du Rhône. La direction de la SNCF s'engage à renforcer la présence de la police ferroviaire.

La protestation n'aura donc duré que l'espace d'une soirée. Les contrôleurs de la région de Lyon, dont font partie la Drôme et l'Ardèche, ont repris le travail ce vendredi matin. Hier, ils avaient exercé leur droit de retrait pendant quelques heures. Il s'agissait d'un mouvement de protestation spontané aprés l'agression d'un de leur collègue à Orange dans un train Lyon-Avignon. L'agent s'en sort avec trois points de suture. Jeudi soir, la direction de la SNCF s'est engagée à renforcer la police ferroviaire sur cette ligne et à mettre un deuxième contrôleur sur ce train pendant dix jours. Une nouvelle réunion sur la sécurité des trains dans la vallée du Rhône est prévue vendredi matin.****

Les trains circulent à nouveau après l'agression d'un contrôleur en vallée du Rhône.

Des contrôleurs agressés se souviennent longtemps de ce qui leur est arrivé. C'est le cas de Yoann Hary. En 1998, lui aussi a été trés violemment agressé par un groupe de jeunes. Il s'en est sorti, mais maintenant il part toujours travailler la peur au ventre. Les trains sont-ils moins sûrs qu'avant ? Que doit faire la SNCF pour renforcer la sécurité ? Poser la sacoche et exercer son droit de retrait, est-ce utile finalement ? Il était l'invité de Francer Bleu Drôme Ardèche ce vendredi 18 avril 2014.

Invité France Bleu Drôme Ardèche - Yoann Hary contrôleur SNCF agressé en 1998.