Faits divers – Justice

La semaine compliquée du palais de justice de Pau

Par Daniel Corsand, France Bleu Béarn vendredi 21 juillet 2017 à 18:35

Le palais de justice de Pau
Le palais de justice de Pau © Radio France - Daniel Corsand

Entre les dégâts des eaux et le manque de magistrats, le palais de justice a vécu une semaine compliquée. Avec en point d'orgue, une audience marathon de 12 heures jeudi après-midi, et bien au-delà.

Le palais de justice vient de vivre une semaine bien compliquée. D'abord cette audience de tribunal correctionnelle de jeudi. Une audience surchargée qui a duré près de 12 heures : de 13H45 jusqu'à 1h35 du matin. Il n'est pas rare que les audiences à Pau se poursuivent alors que le jour est tombé, mais c'est sans doute un record pour le tribunal de Pau.

13 affaires jugées jusqu'au bout de la nuit

13 affaires ont été jugées. Des affaires de vols aggravés, de corruption de mineur de moins de 15 ans dont le prévenu était sourd et muet ; l'intervention d'un interprète en langage des signes a rallongé les débats. Des dossiers de stupéfiants, des délits routiers, des violences sur mineurs de moins de 15 ans, une agression sexuelle, une escroquerie... Il n'y avait pas d'affaires simples. 12 heures d'audience, ça ne fait qu'une heure par affaire en gros.

C'est un record. C'est préjudiciable pour les justiciables qui attendent de passer et que leurs sorts soient scellés—un des avocats marathoniens

Dans une affaire d'agression sexuelle, Me Paul Glosseaume a plaidé vers 23 heures

L'entrée du palais de justice de Pau - Radio France
L'entrée du palais de justice de Pau © Radio France - Daniel Corsand

Il faut expliquer qu'au manque de postes, déjà dénoncé sur France Bleu Béarn par le président du tribunal de grande instance de Pau, Marc Jean Talon, il faut ajouter les vacances d'été. Le TGI de Pau est dans les bons élèves encore aujourd'hui en ce qui concerne les délais de jugement. Cela passe visiblement aujourd'hui par ce genre d'audience marathon.

Une audience marathon que dénonce Me Antoine Paulian le bâtonnier des avocats de Pau

Magistrats submergés et un parquet inondé

Une semaine compliquée décidément puisque la verrière qui est à l'intérieur du grand bâtiment a pris l'eau à deux reprises lors des deux gros orages de la semaine sur le centre ville de Pau. Le matin, il y avait deux centimètres d'eau sur le lino du couloir du parquet. Le problème a été réglé semble-t-il depuis. Sauf que le premier orage mardi en début de soirée et les fuites d'eau ont entraîné une panne d’électricité dans tous le palais de justice, et donc dans la salle d'audience du tribunal correctionnel. L'audience a été interrompue un temps, avant de reprendre dans le noir. L'huissier d'audience a éclairé avec son téléphone portable les notes du magistrat du parquet qui prenait ses réquisitions.