Faits divers – Justice

La SNCF devant la justice pour la mort de deux supporters lillois fauchés par un RER

Par Eric Turpin, France Bleu Nord lundi 13 avril 2015 à 12:14

Le 7 mars 2009, un RER fauche des supporters lillois : un enfant et un adolescent sont tués, 11 autres personnes blessées
Le 7 mars 2009, un RER fauche des supporters lillois : un enfant et un adolescent sont tués, 11 autres personnes blessées © Gaël Cornier/MaxPPP

Six ans après la mort de deux supporters lillois fauchés par un RER après un match de football entre Lille et Lyon au stade de France, le procès de la SNCF s'est ouvert lundi matin devant le tribunal correctionnel de Bobigny

La SNCF est jugée depuis lundi matin devant le tribunal correctionnel de Bobigny pour la mort de deux jeunes supporters lillois fauchés par un RER à l'issue d'un match de football entre Lille et Lyon au stade de France le 7 mars 2009.

Lille s'impose 2 à 0 contre l'Olympique Lyonnais. Encore dans l'euphorie de la victoire du LOSC, les supporters lillois tentent de rejoindre leur bus. Un groupe est bloqué par un barrage de police. Les supporters se perdent et finissent par monter un escalier, interdit au public, qui mène aux voies du RER plongées dans le noir.

C'est alors qu'un RER arrive derrière eux à 80 km/h. Jordan, 10 ans et Sullivan, 18 ans, sont tués. Onze autres supporters sont blessés. Certains sont aujourd'hui handicapés à vie.

Pas d'éclairage, pas de panneau d'interdiction

Les avocats des familles des victimes reprochent à la SNCF de n'avoir pas fait le nécessaire pour empêcher l'accès à cet endroit dangereux. La grille était ouverte. Il n'y a aucun panneau. C'est aussi ce que le juge d'instruction a retenu. La SNCF risque jusqu'à 450 000 euros d'amende.