Faits divers – Justice

La société TÜV chargée de certifier les prothèses mammaires PIP condamnée à verser 60 millions d'euros aux victimes

Par Marion Bargiacchi et Christelle Marquès, France Bleu Provence et France Bleu vendredi 20 janvier 2017 à 15:01

20.000 plaignantes vont être indemnisées.
20.000 plaignantes vont être indemnisées. © Maxppp - Stéphane Marc

Le certificateur de prothèses mammaires TÜV a été condamné vendredi 20 janvier par le tribunal de commerce de Toulon à payer 3 000 euros de provisions à chacune des 20 000 plaignantes, soit 60 millions d'euros au total.

Ce vendredi 20 janvier, le certificateur de prothèses mammaires TÜV a été condamné par le tribunal de commerce de Toulon à payer 3.000 euros de provisions à chacune des 20.000 plaignantes, soit un total de 60 millions d'euros. Un versement en provision du préjudice subi.

Un jugement qui confirme la décision en première instance, même si la société TÜV avait été dédouanée devant la cour d'appel d'Aix-en-Provence.

Pendant plusieurs années, la société Poly Implant Prothèses (PIP) avait rempli ses prothèses avec un gel frauduleux. Certaines prothèses s'étaient alors percées une fois mises en place.

La société TÜV va faire appel, précise son avocate, Me Cécile Derycke.