Faits divers – Justice

La solidarité des Normands après l'ouragan Irma

Par Nolwenn Le Jeune, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) lundi 18 septembre 2017 à 19:37

Scène de dévastation à Saint-Martin, après le passage d'Irma
Scène de dévastation à Saint-Martin, après le passage d'Irma - Antonin Galaya

Après le passage de l'ouragan Irma sur les îles de Saint-Martin et Saint-Barthélémy, la solidarité des Normands s'organise. Soit en prêtant main forte directement sur place, soit en coordonnant la générosité depuis la métropole.

La solidarité n'a pas tardé sur le terrain, au lendemain de la dévastation causée par Irma. Des énergies se sont mobilisées de partout, et notamment en Normandie.

Saint martin se relèvera, et sera plus belle qu'avant..!

Il n'y a pas eu une seconde d'hésitation, pour Antonin Galaya. Caennais par sa mère, Saint-Martinois par son père, il a obtenu un congé exceptionnel de son entreprise pour s'envoler vers son île dévastée. Depuis il prête main forte pour parer au plus pressé : réparer des toits, distribuer de la nourriture, et ce malgré la chaleur. Il est profondément touché par la solidarité sur place.

Lé témoignage d'Antonin, actuellement à Saint-Martin

Antonin Galaya (à gauche) a retrouvé son père, qui travaille à l'hôpital de Saint-Martin - Aucun(e)
Antonin Galaya (à gauche) a retrouvé son père, qui travaille à l'hôpital de Saint-Martin - Antonin Galaya

La solidarité constatée par Antonin à Saint-Martin est la même en métropole. Coulanges Sadath-Love, Saint-Martinoise d'origine, ne pouvait pas se rendre sur place. Alors dans sa cave à Caen, elle stocke des dons. Elle a déjà recueilli six cartons de vêtements, ainsi que de la nourriture. Des dons qui seront acheminés vers l'île, via la maison de Saint-Martin à Paris qui dispose de la logistique nécessaire.

Le témoignage de Coulanges, qui recueille des dons à Caen

Coulanges Sadath-Love recueille des dons pour son île - Radio France
Coulanges Sadath-Love recueille des dons pour son île © Radio France - Nolwenn Le Jeune

Des dons qui viennent de partout et qui sont possibles partout. La croix rouge a disposé une urne sur son stand à la Foire Internationale de Caen. La région Normandie s'est dite prête à participer sur place à la reconstruction d'un lycée, d'un centre de formation, ou d'installations portuaires. Le département du Calvados a lui débloqué 25 000 euros pour la Fondation de France qui coordonne des ONG sur place.

Un pompier Normand à Saint-Martin

L'aide vient aussi des pompiers. Un officier du service départemental d'incendie et de secours du Calvados s'envole ce mardi pour Saint-Martin. Avec une vingtaine d'hommes de la zone de Défense Ouest. Ils vont sur place aider à coordonner les opérations de secours.

Le capitaine Bruno Bettioui, pompier à Lisieux

Le capitaine Bruno Bettioui part à Saint Martin coordonner les opérations de secours - Radio France
Le capitaine Bruno Bettioui part à Saint Martin coordonner les opérations de secours © Radio France - Jean-Baptiste Menanteau

Un bénévole de la protection civile de l'Orne est lui déjà sur place. Il est arrivé le week end dernier. Il aide notamment à reconstruire des écoles, et rentrera samedi prochain.