Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

La solidarité s'organise autour d'un couple sinistré

jeudi 24 décembre 2015 à 5:00 Par Adrien Bossard, France Bleu Poitou et France Bleu

Ils ont tout perdu dans l'incendie de leur maison à Brux, dans la Vienne, mardi 22 décembre. Jean-Louis et Françoise peuvent en revanche compter sur la solidarité de leurs amis et d'inconnus. Vêtements et nourriture ont déjà été récoltés et ce n'est pas fini.

La devanture de la maison ravagée par les flammes.
La devanture de la maison ravagée par les flammes. © Radio France - Adrien Bossard

Brux, France

"Trente ans de ma vie partie en fumée en dix minutes." En sanglots, Françoise ne peut que constater les dégâts. Sa maison détruite, ravagée par les flammes, dans un incendie mardi 22 décembre, au lieu-dit "Memageon", dans la commune de Brux. De la bâtisse, il ne reste plus rien. Seuls quelques meubles ont survécu. Tout ça pour un feu oublié sur la gazinière.

Des vêtements récoltés

Depuis le sinistre, Françoise et son compagnon, Jean-Louis, sont relogés dans un gîte par la commune de Brux. Une solution provisoire mais qui témoigne de la solidarité qui s'organise tout autour. Des amis, des proches et même des anonymes appellent pour savoir ce qu'ils peuvent faire pour leur venir en aide. En près de 48 heures, déjà 200 appels. "C'est fou, ça n'arrête pas", raconte Jean-Louis, constamment au téléphone.

Jean-Louis et Françoise constatent les dégâts. - Radio France
Jean-Louis et Françoise constatent les dégâts. © Radio France - Adrien Bossard

Annick, une amie du couple, a été une des premières à se mobiliser. "J'ai tout de suite acheté des produits de première nécessité. Des vêtements, des brosses à dents, des coussins, tout ce qu'il faut pour qu'ils aient au moins de quoi vivre pendant quelques jours".

Xavier, un collègue de Jean-Louis, vient de lancer une collecte au sein de son entreprise. Il a aussi créé une page Facebook et appellent les gens à donner. "C'est naturel, et c'est le moins que l'on puisse faire",dit-il.

La solidarité s'organise. Le reportage d'Adrien Bossard.

Des soutiens qui vont droit au cœur du couple sinistré. Françoise est très touchée. "On n'a pas de mots, on ne s'y attendais pas, je les aime tous ces gens". Même si certains objets ne pourront jamais être remplacés. "Des photos, des cadeaux à valeur sentimentale, ça, c'est perdu à jamais."  Françoise caresse le doux espoir de revenir un jour dans sa maison.** _" **Si c'est possible, pourquoi pas ? Mais ça ne sera plus jamais pareil."_

"Ce ne sera plus pareil". Le reportage d'Adrien Bossard.