Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

La Souterraine porte plainte pour demander l'expulsion de nouvelles familles de gens du voyage

-
Par , France Bleu Creuse

Six caravanes de gens du voyage se sont installées dimanche 9 juin sur un terrain de la zone commerciale Roger Gerbaud, à La Souterraine. La municipalité porte plainte car ce terrain n'est pas prévu pour cela.

En tout, six caravanes se sont installées dans la zone commerciale Roger Gerbaud.
En tout, six caravanes se sont installées dans la zone commerciale Roger Gerbaud. © Radio France - Adrien Serrière

La Souterraine, France

La mairie de La Souterraine a décidé d'être ferme avec chaque nouvelle installation illégale de gens du voyage pour ne pas revivre les tensions récentes qui avaient découlé de la présence de familles sur le parking de l'ancien supermarché Aldi. La municipalité a donc porté plainte pour demander l'expulsion des nouveaux-arrivants qui ont stationné leurs six caravanes près de la gendarmerie, dans la zone commerciale Roger Gerbaud. Les familles expliquent que l'aire d'accueil de La Souterraine étant pleine, elles n'avaient pas d'autre choix que s'installer sur ce terrain. Terrain qu'elles ont, au passage, tondu et qu'elles s'engagent à laisser propre. Elles promettent également discrétion et quiétude pour les riverains. Mais pour la mairie, leur simple présence sur ce terrain qui n'est pas prévu pour cela est déjà un trouble à l'ordre public. "Ils se branchent sur l'eau et l'électricité, c'est du vol de fluides", ajoute l'adjoint au maire Bernard Audousset.

Mauvaise foi ou malentendu ? 

Surprises, les familles assurent de leur côté qu'un accord aurait été conclu avec la mairie. Elles restent un mois et paieront une petite somme en dédommagement. Mais cet accord est complètement fictif maintient-on à la mairie qui explique avoir été claire : il faut partir. La procédure d'expulsion peut d'ailleurs être d'ores-et-déjà ordonnée par la préfecture. 

Problème d'accueil récurrent 

Mairie et gens du voyage s'accordent en revanche à dire que la Creuse n'est pas au point en matière d'accueil des itinérants. L'aire d'accueil de La Souterraine est souvent pleine et, surtout, "le souci vient qu'il n'y ait pas d'aire de grand passage en Creuse", regrette Bernard Audousset. Ce qui explique que les gens du voyage s'agglutinent à Guéret et La Souterraine qui disposent de petites aires. "Et lorsqu'il n'y a plus de places, ils vont s'installer à côté", poursuit l'élu qui se souvient d'avoir vu 30 caravanes sur le terrain de foot de Saint-Agnant-de-Versillat. "Il faudrait quand même que notre département fasse quelque-chose", conclue Bernard Audousset.  

C'est d'ailleurs une obligation légale. Chaque département doit normalement avoir une aire de grand passage, c'est à dire un terrain pour accueillir temporairement entre 50 et 200 caravanes.  

Choix de la station

France Bleu