Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La SPA de Mulhouse alerte sur les conditions de transport animalier à travers l'Europe

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass, France Bleu

Après un contrôle sur une camionnette venue de Slovaquie et transportant une centaine de chiots, la SPA de Mulhouse lance une pétition pour une législation européenne plus stricte.

Contrôle d'un chargement de chiots par la douane de Mulhouse, le 13 juillet 2020
Contrôle d'un chargement de chiots par la douane de Mulhouse, le 13 juillet 2020 - SPA de Mulhouse Haute-Alsace

"Un chiot était mort, d'autres étaient morts dans les heures qui ont précédé. Les autres étaient fatigués, il faisait trop chaud." Voilà comment Hugues Zech, le directeur de la SPA de Mulhouse, décrit la centaine de très jeunes chiens que les soigneurs ont pris en charge lundi 13 juillet, lors du contrôle d'une camionnette par les douanes. En piteux état, les animaux venus de Slovaquie, et à destination de l'Espagne, entassés dans des cages, étaient déshydratés.

Une pétition lancée

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

Après plusieurs heures de contrôle, les papiers s'avèrent réglementaires : les chiens sont tatoués, et leurs passeports correspondent. La camionnette repart, un crève-cœur par la SPA. "Nous étions très tristes", confirme Hugues Zech.  Une semaine plus tard, une pétition lancée par la SPA de Mulhouse recueille plus de 12.000 signatures. 

Nous demandons des normes bien plus drastiques au niveau européen sur le transport des animaux vivants, et qu'on les applique à tout pays traversé

Le directeur de la SPA de Mulhouse ne peut pas le prouver, mais il soupçonne que ces chiots n'avaient pas l'âge minimum de 4 mois, requis pour entrer sur le territoire français, en raison des règles du vaccin contre la rage. Mais les papiers, tamponnés par des vétérinaires slovaques, étaient bien en règle.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess