Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

La SPA du Vaucluse doit reloger 85 chiens avant la mi-janvier

vendredi 24 novembre 2017 à 18:37 Par Benjamin Billot, France Bleu Vaucluse

Grosse difficulté pour la SPA du Vaucluse : la justice a décidé qu'un de ses chenils du refuge du Pigeolet doit fermer, à cause des aboiements des chiens qui gènent un voisin. Avant le 10 janvier, l'association doit reloger 85 chiens.

Un des chiens du Refuge du Pigeolet qui doit être relogé
Un des chiens du Refuge du Pigeolet qui doit être relogé © Radio France - Benjamin Billot

L'Isle-sur-la-Sorgue, France

Le conflit dure depuis des années. Un voisin du refuge du Pigeolet de la SPA du Vaucluse à L'Isle-sur-la-Sorgue est exaspéré par les aboiements des chiens. Il donc porté plainte pour nuisances sonores.

Après plusieurs rapports d'expert, la justice a tranché le 14 novembre : l'association doit déplacer un de ses chenils, situé trop près de la propriété du voisin. À l'intérieur des cages, 85 chiens. La SPA du Vaucluse doit s'exécuter avant le 10 janvier. Il va donc leur falloir reloger 85 chiens en un peu plus d'un mois.

Le chenil qui doit être fermé - Radio France
Le chenil qui doit être fermé © Radio France - Benjamin Billot

L'association va demander à d'autres refuges d'accueillir les chiens, mais ce sera insuffisant.

Elle lance donc un appel à l'adoption. En temps normal, la SPA du Vaucluse réalise environ 40 adoptions par mois. Là il s'agit du double donc si vous hésitez à adopter un chien, n'hésitez plus ! C'est le moment ou jamais.

Si jamais certains chiens ne sont pas adoptés le 10 janvier, des euthanasies ne sont pas exclues.

  - Radio France
© Radio France - Benjamin Billot