Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Tour de France 2021

Tour de France : la spectatrice responsable de la chute lors de la première étape en garde à vue

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Breizh Izel, France Bleu Armorique, France Bleu

La spectatrice qui a causé la chute du peloton du Tour de France ce samedi lors de la première étape a été interpellée par les forces de l'ordre ce mercredi dans le Finistère. La jeune femme, âgée de 30 ans, s'est présentée d'elle même aux gendarmes avant d'être placée en garde à vue.

La spectatrice avait provoqué la chute de plusieurs coureurs lors de la première étape du Tour de France
La spectatrice avait provoqué la chute de plusieurs coureurs lors de la première étape du Tour de France - Gendarmerie nationale

Elle avait causé la chute du peloton du Tour de France lors de la première étape Brest-Landerneau ce samedi. La spectatrice à l'origine de cet accident "s'est présentée d'elle même à la mi-journée à la gendarmerie de Landerneau, annonçant qu'elle ne supportait plus la pression médiatique", indique ce mercredi le colonel Nicolas Duvinage, commandant du groupement de gendarmerie du Finistère. La jeune femme, âgée de 30 ans, a été placée en garde à vue. Une perquisition a été menée à son domicile. Selon une source proche de l'enquête, très fébrile, cette habitante du nord-Finistère a demandé à être examinée par un médecin. Son audition débutera dans la soirée. 

Les enquêteurs ont effectué plusieurs dizaines d'auditions depuis samedi. "Les enquêteurs de la brigade des recherches de Landerneau l'avaient formellement identifiée dès ce matin et s'apprêtaient à l'interpeller à la mi-journée", a expliqué le colonel Nicolas Duvinage. 

Chutes spectaculaires

Samedi, en brandissant une pancarte "Allez Opi-Omi" en regardant la caméra, elle avait provoqué la chute du coureur allemand de Jumbo-Visma Tony Martin. La collision avait entraîné tout le peloton avec lui soit une cinquantaine de coureurs. L'organisateur de la course ASO avait déposé plainte contre la spectatrice. Depuis quelques jours, elle faisait l'objet d'un appel à témoins de la part de la gendarmerie du Finistère. La jeune femme, n'a aucun antécédent judiciaire. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess