Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La start-up Space Train de nouveau condamnée par les prudhommes d'Orléans

-
Par , , France Bleu Orléans

Nouveau coup dur pour Space Train : la start-up loirétaine est condamnée à verser 70.000 euros à quatre de ses ingénieurs. Ils avaient assigné l'entreprise devant les prudhommes en raison de salaires non versés pour la période allant de février à juillet 2020. Ce n'est pas une première.

Le prototype du Space Train à l'échelle 1/2 dans le laboratoire de Cercottes
Le prototype du Space Train à l'échelle 1/2 dans le laboratoire de Cercottes © Radio France - François Guéroult

La société Space Train a de nouveau été condamnée ce vendredi par le Conseil des Prud'hommes d'Orléans.  L'entreprise qui veut mettre au point un train du futur à grande vitesse va devoir payer 70.000 euros d'arriérés de salaires à quatre ingénieurs. Ces derniers réclamaient 145.000 euros.

Elle avait déjà été condamnée pour une affaire similaire en février 2020. Et France Bleu Orléans a révélé le mois dernier que la start-up basée à Cercottes, dans le Loiret, doit également une somme d'argent importante à l'Urssaf et risque d'être expulsée de ses locaux.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess