Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

La statuette de chat volée à Marc-la-Tour en Corrèze a été retrouvée

mercredi 29 août 2018 à 18:29 Par Philippe Graziani, France Bleu Limousin

Le chat de Marc-la-Tour a été retrouvé. La statuette de granite avait été dérobée en juin dernier dans le village près de Tulle où de très nombreuses sculptures sont disséminées. Un coup de chance car ce sont des habitants d'un village voisin qui l'avait achetée en toute bonne foi.

Le chat de granite est intact. C'est la deuxième fois qu'une sculpture volée à Marc-la-Tour est retrouvée.
Le chat de granite est intact. C'est la deuxième fois qu'une sculpture volée à Marc-la-Tour est retrouvée. - ©Jacques Tramont

Marc-la-Tour, France

La statuette d'un quarantaine de centimètres, faite de granite, avait été dérobée fin juin. Le ou les voleurs l'avaient descellée en pleine nuit du perron de la propriété où elle était installée. C'est un sacré coup de chance finalement qui a permis de retrouver l’œuvre de Jacques Tramont, président de l'association Fragments qui réunit des sculpteurs amateurs à Marc-la-Tour.

Vendue pour 20 euros

"Il s'est avéré qu'elle avait été vendue dans un brocante dans le Lot". Pour un prix dérisoire, 20 euros. Même pas le prix de la pierre. "Ça prouve qu'il (le voleur ndlr) voulait s'en débarrasser" se dit Jacques Tramont, persuadé que la publicité faite autour du vol en juin y est pour quelque chose. Le plus incroyable vient ensuite puisque c'est un couple habitant un village voisin de Marc-la-Tour, qui, en toute bonne foi, a acheté la petite statue et l'a posée dans le jardin de sa propriété.

Le granite trop dur pour supprimer la signature

Un hasard heureux encore qu'une habitante de Marc-la-Tour aperçoive le chat dans le jardin de cette maison et le reconnaisse. Elle prend une photo et la fait voir à Jacques Tramont qui identifie formellement son œuvre. La gendarmerie intervient et récupère la statuette qui retrouvera bientôt sa place d'origine, intacte ou presque. "Je l'avais signée. On a essayé d'enlever mes initiales dans la pierre". Mais la dureté du granite a eu raison de la volonté du ou des malfrats qui sont toujours activement recherchés par la gendarmerie .