Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

La tentative d'enlèvement de Saint-Just-Saint-Rambert était une invention de l'enfant

jeudi 30 mars 2017 à 17:26 Par Marc Vantorhoudt, France Bleu Saint-Étienne Loire et France Bleu

Les gendarmes avaient des doutes depuis lundi midi, date supposée de la tentative d'enlèvement. L'enfant a fini par avouer avoir tout inventé lors d'une audition jeudi devant la brigade de prévention de la délinquance juvénile d'Andrézieux-Bouthéon.

La compagnie de gendarmerie de Montbrison était en charge de l'enquête.
La compagnie de gendarmerie de Montbrison était en charge de l'enquête. © Radio France - Marc van Torhoudt

Saint-Just-Saint-Rambert, France

La tentative d'enlèvement d'un enfant, lundi, à Saint-Just-Saint-Rambert était finalement fausse. L'enfant a avoué avoir tout inventé ce jeudi devant les enquêteurs de la gendarmerie de Saint-Just-Saint-Rambert en charge de l'enquête, lors d'une audition à la brigade de prévention de la délinquance juvénile d'Andrézieux-Bouthéon.

Lors de son audition aujourd'hui, l'enfant a rapidement admis avoir tout inventé".

"Nous avions déjà des doutes dès les premiers moments de l'enquête, même si nous avons pris la tentative au sérieux quand la mère nous appelés lundi midi", raconte Thierry Cassagnes-Gourdon, commandant de la compagnie de gendarmerie de Montbrison. "C'est le visionnage des images de vidéosurveillance qui nous a confortés dans nos doutes, jusqu'à cette nouvelle audition de l'enfant aujourd'hui (jeudi). Il a rapidement admis avoir tout inventé."

Le commandant de la compagnie de Montbrison Thierry Cassagnes-Gourdon raconte l'enquête.