Faits divers – Justice

La tenue de la braderie de Tours, début septembre, demeure incertaine

Par Boris Compain, France Bleu Touraine et France Bleu vendredi 5 août 2016 à 16:00

La braderie de Tours attire environ 200 000 personnes dans la journée
La braderie de Tours attire environ 200 000 personnes dans la journée © Radio France - Valentine Schira

La Braderie de Lille n'aura pas lieu, en 2016 "car la sécurité maximale ne peut pas être garantie", selon la maire de la ville, Martine Aubry. A Tours, pas d'annulation pour l'instant, mais les discussions entre la préfecture et la mairie ne sont pas terminées.

La braderie de Lille attire traditionnellement 2 millions de personnes. La braderie de Tours est 10 fois moins fréquentée, mais cet évènement est tout de même chaque année celui qui rassemble le plus de monde, au même moment, dans notre département.

La braderie et le marathon de Tours, deux évènements très populaires, et difficiles à sécuriser

Le préfet, Louis Le Franc, avait mis en garde, fin juillet, en annonçant qu'il exigerait dorénavant des mesures de sécurité renforcées pour toutes les manifestations attirant plus de 2 000 personnes : la tenue de la Braderie et du marathon de Tours étaient pour lui "des sujets".

Caractéristiques communes de ces deux évènements : ils se déroulent sur des zones très vastes, donc très difficiles à sécuriser. Autre problème : à l'heure actuelle, on ne sait pas si les 120 militaires déployés dans le cadre de l'opération Sentinelle seront toujours présents. Arrivés début aout, ils sont censés rester à disposition du préfet jusqu'à la fin du mois.

Des réunions entre la préfecture d'Indre-et-Loire et la municipalité de Tours auront lieu dans les semaines qui viennent : il s'agira notamment de déterminer si il faut réduire le périmètre dans lequel se déroule la Braderie. La préfecture voudrait également la mise en place d'un filtrage du public, pour que des fouilles soient possibles avant d'arriver au coeur de la manifestation.

Si le préfet estime que la sécurité du public n'est pas garantie, il a déjà prévenu qu'il n'autoriserait pas le déroulement de la Braderie et du marathon. Un élément encourageant, tout de même : jusqu'ici, tous les grands évènements du mois d'aout ont pu avoir lieu, après renforcement des dispositifs de sécurité (foire à l'Ail de Tours, fête médiévale de Chinon, festival Yzeures'n'Rock ou Aucard Is Not Dead par exemple).

Partager sur :