Climat – Environnement

La terre a tremblé en Catalogne

Par François David, France Bleu Roussillon et France Bleu jeudi 29 octobre 2015 à 5:55

L'épicentre a eu lieu au niveau de Rosas, en Catalogne espagnole
L'épicentre a eu lieu au niveau de Rosas, en Catalogne espagnole - Capture d'écran

Un séisme de magnitude 4,1 s'est produit dans la nuit de mercredi à ce jeudi en Catalogne. L'épicentre a été localisé en Espagne prés de Rosas, mais la secousse a été ressentie dans les Pyrénées-Orientales.

Il était 1h37 ce jeudi matin quand la terre s'est mise à trembler en Catalogne. La secousse de magnitude 4,1 a duré une dizaine de secondes et elle a été ressentie dans toute la région. L'épicentre a été localisé à 5 kilomètres au large de Rosas (Espagne). 

Coté français, les pompiers ont enregistré une vingtaine d'appels provenant d'habitants inquiets. Ils ont diligenté une opération de reconnaissance, notamment sur le littoral. mais aucun dégât n'a été recensé.

 Selon le quotidien catalan El Periodico, la secousse a provoqué quelques scènes de panique à Barcelone, avec des habitants qui sont sortis précipitamment de chez eux.  Selon l'institut géographique national d'Espagne, l'épicentre se trouvait à 6 kilomètres de profondeur. Une centaine de personnes ont téléphoné aux urgences dans le secteur.

Quelques minutes plus tard se sont produites des répliques mineures, dont une de 1,7 prés de Sant Pere Pescador (Espagne)

"Ça a tremblé pendant 5 ou 6 secondes"

François habite Rosas : " Nous habitons dans une résidence en première ligne de mer, vers 1h20 il y a eu un grand craquement, comme une explosion et on a tout de suite compris que c'était un tremblement de terre. Pendant 5 ou 6 secondes, ça a tremblé. On s'est levé pour voir s'il y avait des dégâts en se demandant s''il y allait avoir un tsunami ou des vagues.  On a attendu les répliques et comme il y avait rien, on s'est demandé s'il fallait partir. C'est vrai qu'on a eu un peu peur. Tout vibrait"

François à Rosas

"J'ai senti que mon lit bougeait"

Ce séisme a été ressenti par de nombreux habitants des Pyrénées-Orientales.  Suzanne à Banyuls sur mer : "j'étais couchée et j'ai senti que je bougeais dans mon lit et je n'ai pas compris. J'ai eu peur et après je me suis calmée et j'ai compris que c'était un tremblement de terre. Donc je suis restée dans mon lit au cas où il y aurait une réplique raconte Martine à Ille sur Têt".

Martin a Ille sur Têt

"Je ne suis pas peureuse mais ça surprend"

Eliette à Canet en Roussillon : "D'un seul coup j'ai senti que les murs tremblaient, je me suis rendormi car c'était très très rapide. Mais ça m'a fait une drôle de sensation. Je ne suis pas une peureuse mais ça surprend. "

Eliette à Canet en Roussillon

"J'ai cru que c'était ma voisine qui faisait un déménagement"

Alia avenue de Prades à Perpignan : "Je dormais et j'ai pensé que c'était ma voisine qui faisait un déménagement. J'ai eu un petit frisson. Quand je me suis levée ce matin, je me suis demandée si c'était pas un tremblement de terre"

Alia à Perpignan

"Comme un coup de tonnerre"

Suzanne à Banyul sur mer : "On a entendu un grondement comme un coup de tonnerre et on s'est dit "il pleut" et mon mari est sorti et y avait un grand ciel étoilé. Moi dans mon lit, j'ai senti une porte bouger de l'armoire, mais j'ai pensé que c'était mon mari qui ouvrait l'armoire et c'est maintenant qu'on réalise ce qu'il s'est passé"

Suzanne à Banyuls sur mer

__