Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

La thèse du drame familial privilégiée après la mort d'un couple de personnes âgées en Meuse

Deux personnes, âgées de 77 et 76 ans, ont été retrouvées mortes à leur domicile de Bouligny en Meuse ce lundi 12 août. Des "témoins" sans nouvelles ont donné l'alerte.

(Photo d'illustration) Onze gendarmes ont été rapidement mobilisés sur cette affaire, selon le procureur de Verdun
(Photo d'illustration) Onze gendarmes ont été rapidement mobilisés sur cette affaire, selon le procureur de Verdun © Radio France - Mélanie Kuszelewicz

Lorraine, France

L'enquête est toujours en cours en Meuse, après la mort d'un couple à Bouligny. Deux personnes âgées de 76 et 77 ans, ont été découvertes chez elle ce lundi 12 août dans l'après midi, elles gisaient "derrière la porte d'entrée de l'habitation", selon le procureur de Verdun, Guillaume Dupont.

Il précise encore dans un communiqué que "des impacts de balles localisés sur certaines parties des corps" ont été relevés par le médecin légiste de l'institut médico légal de Nancy.  Deux autopsies sont prévues ces prochains jours.

Le procureur de Verdun indique que "aucune piste n'est écartée même si la thèse du drame familial semble être privilégiée pour le moment". Onze gendarmes ont été rapidement mobilisés sur cette affaire, de la brigade de recherche de Verdun, de la brigade d'Etain et de la cellule d'investigation criminelle de Bar-le-Duc .