Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

La trêve hivernale est "un moment de répit" après des mois "de soucis et d'angoisse"

-
Par , France Bleu Berry

La trêve hivernale débute ce vendredi 1er novembre. Jusqu'au 31 mars 2020, les expulsions locatives sont interdites. Le gaz et l'électricité ne peuvent pas être coupés non plus. Un soulagement pour des milliers de familles.

-
- © Maxppp - Thomas PADILLA

Département Indre, France

En 2018, 36 000 personnes ont été expulsées de leur logement selon la Fondation Abbé Pierre. C'est un triste record. À partir de ce vendredi, et jusqu'au 31 mars 2020, les expulsions locatives sont interdites. Un soulagement pour des milliers de familles. "C'est un répit jusqu'au 31 mars 2020. Être menacé d'expulsion crée des soucis, des angoisses", explique Alain Ferrandon, président de l'association Habitat et Humanisme dans l'Indre et le Cher.

Tout démarre par le logement. Ne pas avoir froid, pouvoir inviter des gens chez soi, avoir une famille"

Les familles menacées d'expulsion sont nombreuses. "Ça peut être lié à la perte d'un emploi, à une gestion chaotique du budget, des ruptures sociales, familiales, humaines. Quand elles sont dans un environnement favorable, avec une écoute, une oreille attentive, la personne retrouve confiance en elle et sa dignité", poursuit Alain Ferrandon, invité de France Bleu Berry.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu