Faits divers – Justice

A la Une : relaxe pour Jo Baron, poursuivi pour la destruction d'un portique écotaxe

Par Romain Pouzin Roux, France Bleu Armorique jeudi 1 décembre 2016 à 9:33

Lors du mouvement des bonnets rouges, de nombreux portiques écotaxes avaient été détruits, comme ici, à Guiclan, en août 2013.
Lors du mouvement des bonnets rouges, de nombreux portiques écotaxes avaient été détruits, comme ici, à Guiclan, en août 2013. © Maxppp - MaxPPP

Dans l'essentiel de l'actualité de ce jeudi 1er décembre également, les essais grandeur nature de la Ligne Grande Vitesse et les coups de coeur du directeur artistique des Transmusicales de Rennes, lancées mercredi soir.

C'est la fin d'un long feuilleton qui avait suivi le mouvement des bonnets rouges en 2013 : Jo Baron, un agriculteur de 55 ans installé à Lanrodec dans les Côtes d'Armor, a été relaxé hier par la cour d'appel de Rennes. En mai 2014, pour l'incendie d'un portique écotaxe, il avait été condamné à 3 mois de prison avec sursis et 1,3 millions d'euros d'amende. Jo Baron a toujours expliqué qu'il était bien présent à la manifestation avec son tracteur mais qu'il n'était pas responsable de la destruction du portique. Les juges rennais lui ont donc donné raison.

Premiers essais sur la Ligne Grande Vitesse

Elle entrera en service le 2 juillet 2017, mais les essais ont lieux en ce moment ! La société Eiffage teste en ce moment plusieurs tronçons de la Ligne Grande Vitesse entre Paris et la Bretagne. Les trains commencent à effectuer plusieurs passages par jour à des endroits choisis, pour enregistrer toute une batterie de données. Accélération, vibrations au sol, des vitres, rien n'est laissé au hasard. A terme, celle ligne doit permettre de faire gagner 40 minutes entre Paris et Rennes, soit un trajet d'environ 1h25.

Top départ pour des Transmusicales !

La 38e édition des Transmusicales de Rennes a ouvert ses portes ce mercredi. Les festivités vont durer jusqu'à dimanche au parc des expositions mais aussi dans plusieurs salles de concert et dans les bars de la capitale bretonne. Au programme : 101 groupe venus du monde entier et près de 60 000 visiteurs attendus ! Pour se retrouver dans la programmation, consacrée comme tous les ans aux découvertes , France Bleu Armorique vous propose la liste de ses coups de coeur. Nous avons également demandé à Jean-Louis Brossard, le directeur artistique du festival, de nous aiguillier. En général, il a le nez creux, puisqu'il a fait monter sur scène avant tout le monde le chanteur Etienne Daho ou encore le groupe Niagara. Ses coups de coeurs sont à retrouver ici !

Partager sur :