Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

La vidéo de l'agression d'une professeur de Brive fuite, le parquet ouvre une enquête

-
Par , France Bleu Limousin, France Bleu

Le parquet de Brive, en Corrèze, vient d'ouvrir une enquête préliminaire après l'agression d'une professeur d'un lycée de la cité gaillarde, en septembre 2017. La vidéo des faits vient de fuiter sur le réseau social Twitter.

Le parquet de Brive ouvre une enquête préliminaire, confiée à la police, après la diffusion sur Twitter montrant l'agression d'une professeur d'un lycée de la cité gaillarde
Le parquet de Brive ouvre une enquête préliminaire, confiée à la police, après la diffusion sur Twitter montrant l'agression d'une professeur d'un lycée de la cité gaillarde © Maxppp -

Brive-la-Gaillarde, France

Le dossier de l'agression d'une professeur du lycée Danton à Brive, le 12 septembre 2017, refait surface. Car la vidéo du coup de pied qu'elle a reçu en plein dos, repérée par France Bleu Limousin, vient de fuiter sur le réseau social Twitter. Cette agression avait beaucoup ému en Corrèze, notamment la communauté éducative. Des travaux avaient été lancés dans l'établissement, alors que le jeune majeur auteur de l'agression a déjà été condamné par la justice. Le parquet de Brive vient de décider d'ouvrir une enquête préliminaire, confiée au commissariat de police, après la diffusion de cette vidéo.

La vidéo est furtive, quatre secondes à peine. On voit, sur la gauche de l'image, la porte de la salle de classe s'ouvrir subitement. Un homme cagoulé surgit et adresse un très un violent coup de pied dans le dos de la victime, alors que l'enseignante se trouve installée à son bureau, dos à la scène. "Mais ça va pas, non ?" s'exclame-t-elle, en même temps que la porte se referme et que l'auteur prend la fuite. Interpellé moins de deux jours plus tard, cet ancien élève a écopé de huit mois de prison dont six avec sursis, d'une amende et de dommages et intérêts à verser à la victime. Ses deux complices, mineurs au moment des faits, seront eux jugés le mois prochain par le tribunal pour enfants, et notamment celui qui a filmé la scène.

Comment la vidéo s'est-elle retrouvée sur Twitter ?

Mais comment cette vidéo, qui avait été diffusé au procès de l'auteur du coup de pied, s'est elle retrouvée sur Twitter ? C'est l'enjeu de l'enquête préliminaire ouverte pour le savoir... et la faire supprimer. Le parquet de Brive vise la diffusion d'une vidéo dans laquelle un délit est constaté, et ce en portant atteinte à la dignité de la victime, sans qu'elle ait donné son accord pour la diffusion. Ce délit est passible de 15.000€ d'amende. L'avocat de la victime, sollicitée par France Bleu Limousin, fait savoir que l'enseignante se réserve le droit de se constituer partie civile dans ce dossier de fuite de vidéo.

Choix de la station

France Bleu