Faits divers – Justice

La vidéo protection nous protège-t-elle vraiment ?

Par Stéphane Parry, France Bleu Bourgogne vendredi 13 février 2015 à 15:15

caméras de surveillance
caméras de surveillance © Maxppp

En Côte-d'Or, Dijon mais aussi Beaune, Longvic et Nuits-Saint-Georges ont opté pour les caméras de vidéo surveillance. D'autres communes refusent de mettre en place la vidéo protection sur leur territoire. C'est le cas de Semur-en-Auxois. D'où notre question, est-ce une vraie protection ?

Elles scrutent vos moindres faits et gestes. À Dijon, 97 caméras de vidéo protection sont en fonctionnement sur la voie publique. On en trouve 50 à Beaune, 24 à Longvic. Même la commune d'Échigey, 280 habitants dans la plaine dijonnaise, s'est équipée en matériel de vidéo surveillance. Au total, vingt communes de Côte-d'Or ont installé leurs caméras.

caméras de surveillance - Maxppp
caméras de surveillance © Maxppp

 

D'autres communes résistent. C'est le cas de Semur-en-Auxois. Catherine Sadon ne souhaite pas installer de caméra sur la commune. Madame le maire mise sur une bonne collaboration entre la gendarmerie et les quatre policiers municipaux.

►►►La question du jour : la vidéo protection nous protège t-elle vraiment ? Témoignez sur Facebook et et rendez-vous ce lundi à 8h15 au 03 80 42 15 15.

►►►L'invité à 7h53 : Éric Heilmann, sociologue et professeur à l'université de Bourgogne.

7h53/ Invité vidéo-protection