Culture – Loisirs

La vierge noire de Meymac retrouve la lumière

Par Philippe Graziani, France Bleu Limousin jeudi 21 janvier 2016 à 18:23

La vierge noire sera restaurée par Samuel Cherprenet, à droite.
La vierge noire sera restaurée par Samuel Cherprenet, à droite. © Radio France - Philippe Graziani

La vraie vierge noire de Meymac sera bientôt exposée. La précieuse statue de bois vient de partir pour un atelier spécialisé de l'Allier pour être restaurée. Elle sera en juillet installée dans l'église de la commune, à la place de sa copie.

Elle était cachée depuis 40 ans dans un coffre de la mairie, suite à un vol. Et c'était une simple copie que les fidèles de Meymac pouvaient voir dans l'église. La municipalité a décidé de "rendre la vierge noire aux habitants" comme l'explique le maire adjoint chargé de la culture, Lionel Rousset. D'où la décision d'exposer désormais l'original dans l'église après une restauration qui va durer cinq mois. Celle-ci a été confiée à l'atelier de Samuel Cherprenet, basé dans l'Allier.

La seule vierge noire en Corrèze

On ne sait rien ou presque de cette vierge noire. Personne ne peut dire qui l'a fabriquée et pourquoi elle est à Meymac. D'autant que les vierges noires ne sont pas une tradition corrézienne; on les trouve plus en Auvergne ou dans le Quercy. De fait celle-ci est la seule existant en Corrèze. Seule certitude : elle est du 12ème siècle. Le reste est un mystère. "Elle porte un turban alors que traditionnellement les vierges noires ont un voile" fait remarquer notamment Lionel Rousset.

Une musique composée pour elle

C'est en juillet que devrait être exposée la vierge noire, enfermée dans un caisson sécurisé pour éviter le vol et les dégradations. La sculpture sera l'élément principal d'une espace patrimonial au sein de l'église où l'on pourra aussi voir un tableau du 17ème siècle représentant le sommeil de l'enfant Jésus, lui aussi parti à la restauration. Parallèlement pour fêter l'exposition de la vierge, la mairie de Meymac a commandé au compositeur franco-argentin Riccardo Nillni une œuvre musicale originale dans le cadre d'une résidence dans la commune. Celle-ci sera interprétée dans l'église le 15 août prochain.

Partager sur :