Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tempête Justine : le pic de la crue attendu finalement à 17h à Cahors dans le Lot

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

Après la mort d'une dame de 70 ans dans l'effondrement de sa maison à Saint-Martin-Labouval (Lot) suite aux intempéries qui ont touché le département lundi, les établissements scolaires des abords du Lot ont tous été évacués ce mardi matin.

Le préfet du Lot place en vigilance orange aux crues  le Lot, la Cère et la Dordogne (illustration).
Le préfet du Lot place en vigilance orange aux crues le Lot, la Cère et la Dordogne (illustration). © Radio France - Emmanuel Bouin

Tous les élèves domiciliés en Cahors et Cajarc sont rentrés chez eux plus tôt, ce mardi, pour prévenir les difficultés des transports scolaires en fin de journée. Quelque 120 pompiers sont intervenus sur 43 opérations liées aux intempéries depuis lundi  dans le département du Lot. Au total, ce sont 220 pompiers qui sont mobilisés, 40 effectifs de gendarmerie et 13 policiers nationaux, indique la préfecture du Lot, dans son communiqué. Le préfet demande à chaque commune du département située dans le bassin du Lot et de la Dordogne de déclencher le plan communal de sauvegarde.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Une quinzaine de bateaux emportés par le courant

La D911 entre Cahors et Arcambal a été fermée, à la suite d’un éboulement. Une déviation a été mise en place par la D6, route de la côte de la Marchande, et la D49, vallée du Tréboulou. Une adresse recense toutes les routes fermées dans le département suite à ces inondations et aux crues qui ne sont pas terminées. Les abords du Lot, à Cahors, et notamment certains parcs de stationnements, ont été ou sont en cours d’évacuation. 

Image impressionnante captée par un passant et partagée sur les réseaux sociaux, une quinzaine de bateaux se sont décrochés du port d’amarrage de Douelle. Une opération des sapeurs pompiers pour les récupérer est en cours à Luzech. Enfin, une vigilance particulière est encore portée au nord du département (axe Laval-de-Cère – Bretenoux). L’ensemble des ponts situés sur le Lot ont été inspectés et rouverts à la circulation hormis le pont de la Douve, à Luzech. Il est recommandé à tous d’éviter le secteur où la circulation reste plus délicate. S’agissant de la Dordogne, le pic de crue est attendu à Souillac en fin d’après-midi, sachant que la décrue a déjà commencé à Carennac.

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Le préfet du Lot recommande à tous : 

  • de ne pas prendre la route et de mettre à l’abri
  • de ne pas s’engager, à pied ou en voiture, sur une route submergée
  • de respecter la signalisation routière en cas de déplacement obligatoire
  • de se tenir informé de la situation auprès des autorités ou de Météo France
  • de suivre les comptes officiels de la préfecture sur les réseaux sociaux
Choix de la station

À venir dansDanssecondess