Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

La ville de Lunel veut changer son image

jeudi 7 septembre 2017 à 18:24 Par Arnaud d'Arcy, France Bleu Gard Lozère

La municipalité de Lunel a décidé de restaurer son image. Elle ne veut plus être perçue comme un foyer d'apprentis djihadistes et lance une campagne de communication sur ses atouts.

Ville de Lunel
Ville de Lunel - Mairie de Lunel

Lunel

A Lunel, ville de 25 000 habitants, une vingtaine de jeunes sont partis faire le Djihad. Six d'entre eux sont morts fin 2014. Lunel est alors devenu, dans les medias , l'exemple de la petite ville de province devenue un foyer de radicalisme islamique.

Aujourd'hui, la municipalité veut sortir de cette image négative qui lui colle à la peau. "Nous ne nions pas nos problèmes, qui sont aussi ceux de tout le pays" explique le maire Claude Arnaud. "Mais nous voulons faire savoir que Lunel n'est pas le coupe-gorge que l'on dit. C'est une petite ville de province où il fait bon vivre".

La municipalité a donc décidé de lancer une campagne de communication avec un slogan, un peu provocateur : "Lunel se dévoile". Tous les atouts de la ville sont mis en avant : art de vivre, culture, réussite, tradition et identité.

Le maire de Lunel Claude Arnaud (au centre) lance la campagne de communication sur sa ville - Radio France
Le maire de Lunel Claude Arnaud (au centre) lance la campagne de communication sur sa ville © Radio France - Arnaud d'Arcy

La campagne va être déclinée sur des panneaux publicitaires, dans la région de Nîmes et de Montpellier, dans la presse régionale, et sur internet. Les habitants y sont également associés : ils sont invité à poster des selfies sur internet. Un site dédié à cette nouvelle image de Lunel a été créé.