Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

PHOTOS - La ville de Nîmes dote sa police municipale de nouvelles armes et de caméras piétons

-
Par , France Bleu Gard Lozère

8% du budget de la ville de Nîmes sont consacrés à la sécurité. La police municipale tient un grand rôle dans ce dispositif. La mairie la dote de matériels plus modernes pour encore plus d’efficacité.

La police municipale se dote de deux nouvelles motos
La police municipale se dote de deux nouvelles motos © Radio France - Sylvie Duchesne

Nîmes, France

Nîmes, 14e au plan national pour les chiffres de la délinquance. Elle était deuxième quand la nouvelle majorité est arrivée à la mairie en 2001, se plait à rappeler Richard Tibérino, l'adjoint à la sécurité. Pour arriver à ce résultat, la ville n'a pas mégoté en investissant massivement. Elle consacre aujourd'hui 8% de son budget à la sécurité. Plus de 400 caméras de vidéosurveillance, 164 policiers municipaux. " Il y a eu 43.000 interventions de la police municipale en 2018. Un chiffre à rapprocher des pompiers qui en ont réalisé 51.000 pour tout le département.

Richard Tibérino, l'adjoint à la sécurité à la ville de Nîmes

Du matériel plus moderne

Pour que les policiers municipaux soient davantage opérationnels, la mairie a décidé de les équiper de matériels plus moderne : deux nouvelles motos, 52 pistolets semi-automatiques et 12 caméras piétons pour enregistrer en vidéo certaines interventions. 

"Les agents sont de plus en plus la cible d'outrages et de menaces", indique Thierry Razigade, le directeur de la police municipale. Il précise également que les nouvelles armes dont vont disposer les policiers municipaux ne pourront être utilisées qu'en cas de légitime défense. "Un policier municipal doit pouvoir prêter assistance à une personne qui est en danger sans mettre en péril sa propre vie."

Thierry Razigade, le directeur de la police municipale à Nîmes

Un nouveau poste de commandement au siège de la police municipale

Le poste de commandement de la police municipale a également été réaménagé. Plus spacieux, plus ergonomique, plus moderne grâce aux nouveaux logiciels mis en place. C'est là que les agents reçoivent 24h/24 les appels des Nîmois et de tous ceux qui veulent faire descendre les bornes d'accès à la zone piétonne. C'est là aussi que sont envoyées les images captées par les caméras de vidéosurveillance. 

Au total, 164.000 euros ont été investis dans ces nouveaux matériels. Pour Jean-Paul Fournier, "la sécurité des Nîmois, ça ne se monnaye pas ".  

Jean-Paul Fournier, le maire de Nîmes

Thierry Razigade, le directeur de la police municipale présente le nouveau poste de commandement  - Radio France
Thierry Razigade, le directeur de la police municipale présente le nouveau poste de commandement © Radio France - Sylvie Duchesne
Les appels reçus 24h/24 au poste de commandement  - Radio France
Les appels reçus 24h/24 au poste de commandement © Radio France - Sylvie Duchesne
Les policiers municipaux seront désormais équipés de caméras piétons - Radio France
Les policiers municipaux seront désormais équipés de caméras piétons © Radio France - Sylvie Duchesne
Choix de la station

France Bleu