Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

La ville de Rodez en Aveyron toujours sous le choc après le meurtre du chef de la police municipale

samedi 29 septembre 2018 à 21:58 Par Théo Caubel, France Bleu Occitanie et France Bleu

Les habitants rendent hommage à Pascal Filoé, chef de la police municipale, tué jeudi 27 septembre en pleine rue. Un registre de condoléances a été installé par la mairie avant des obsèques prévues jeudi prochain en présence de Gérard Collomb, le ministre de l'Intérieur.

 Les Ruthénois sont nombreux à être venus déposer une fleur ou écrire un message dans le registre de condoléances installé à côté de la mairie.
Les Ruthénois sont nombreux à être venus déposer une fleur ou écrire un message dans le registre de condoléances installé à côté de la mairie. © Radio France - Théo Caubel

Rodez, France

Plusieurs jours après le meurtre de Pascal Filoé, chef de police municipale de Rodez, les habitants de la ville sont encore sous le choc. "Tout le monde en parle, témoigne Juliette. Et quand on passe dans cette rue, on ne peut pas s'empêcher d'imaginer ce qui c'est passé et on n'arrive toujours pas à comprendre comment cela a pu avoir lieu." 

Une volonté de rendre hommage à Pascal Filoé

Devant le registre de condoléances installé juste à côté du lieu du drame, les habitants se succèdent pour écrire un mot. "Je pense que les Ruthénois et les personnes qui habitent autour de Rodez ont à cœur de témoigner leur lien très fort" souligne Harlette qui connaissait le policier.

Le président de l'Assemblée nationale, Richard Ferrand, est d'ailleurs venu écrire un mot sur le registre samedi 29 septembre. Il a également profité de sa venue en Aveyron pour rencontrer, dans les locaux de la mairie de Rodez, la famille du policier tué.

Le président de l'Assemblée Nationale, Richard Ferrand, est venu se recueillir là où Pascal Filoé a été tué jeudi. - Radio France
Le président de l'Assemblée Nationale, Richard Ferrand, est venu se recueillir là où Pascal Filoé a été tué jeudi. © Radio France - Théo Caubel

Juste à côté se tenait le même jour le marché hebdomadaire. Un moment particulier pour les commençants, ils connaissaient tous Pascal Filoé. Il avait la charge du marché en tant que directeur adjoint de la ville. "Même à 6h du matin il était là, se souvient Pierre un commerçant. Il répondait toujours à nos problèmes. Il traversait le marché et il avait toujours le bonjour ou le petit sourire à tout le monde."

Les obsèques prévues jeudi

Les commerçants pourront lui rendre hommage jeudi 4 octobre date des obsèques de Pascal Filoé. Elles auront lieu dans la cathédrale de Rodez en présence notamment du ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb.  

La ville de Rodez réfléchit également à un moment de recueillement avec ses habitants. Il pourrait avoir lieu le week-end prochain. La famille du policier aurait donné son accord. Reste à savoir la forme qu'il prendra. Une marche blanche ou un rassemblement devant la mairie sont évoqués.

En tout cas tout le monde cherche à honorer la mémoire du policier. La préfecture de l'Aveyron a demandé à ce que l'ordre national du mérite lui soit décerné à titre posthume.