Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La violente dispute familiale entre adultes à Juillac, en Corrèze, se termine au tribunal

-
Par , France Bleu Limousin

Un homme de 35 ans vient d'être jugé selon la procédure du plaider coupable au tribunal de Brive après une violente dispute familiale entre adultes. Les faits se sont produits au domicile de sa mère à Juillac, en Corrèze, le soir du jeudi de l'Ascension.

Les gendarmes de Corrèze sont intervenus à Juillac après une sérieuse dispute familiale entre adultes (image d'illustration)
Les gendarmes de Corrèze sont intervenus à Juillac après une sérieuse dispute familiale entre adultes (image d'illustration) © Radio France - Marc Bertrand

Une violente dispute familiale entre adultes vient de se terminer au tribunal à Brive. Les faits ont eu lieu à Juillac, le soir du jeudi de l'Ascension. Un homme de 35 ans, domicilié chez sa mère en compagnie de son fils de 7 ans (qui n'a pas assisté à la scène), s'est sérieusement disputée avec l'une de ses deux soeurs, alors que toutes les deux étaient aussi présentes ce jour là au domicile de leur mère âgée d'une cinquantaine d'années.

Il referme violemment la porte de la maison sur sa mère

Après s'être interposée entre son fils de 35 ans et sa fille de 34 ans lors d'une altercation physique, la quinquagénaire était en train de sortir de la maison en disant qu'elle allait prévenir les gendarmes. C'est alors que l'homme de 35 ans a violemment refermer la porte du domicile. Sa mère a été sérieusement blessée à un genou et s'est vue prescrire une ITT de 5 jours. Placé en garde à vue puis déféré au tribunal de Brive, ce samedi après-midi, l'homme a été jugé selon la procédure du plaider coupable. Il écope d'une peine de quatre mois de prison avec sursis probatoire pendant dix-huit mois. Les interdictions d'entrer en contact avec les victimes et de paraître au domicile de sa mère sont aussi prononcées par la justice.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess