Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Labrit : Quatre hommes placés en garde à vue après l'attaque à l'explosif d'un distributeur automatique de billets

-
Par , France Bleu Gascogne

Dans la nuit de mardi à mercredi, le distributeur automatique de billets de La Poste à Labrit, près de Sabres a été détruit à l'explosif. Quatre hommes, âgés de 40 à 50 ans, ont été interpellés ce mercredi dans le Gers. Ils sont actuellement en garde à vue à Mont-de-Marsan.

C'est un distributeur automatique de billets qui a été attaqué à l'explosif à Labrit, dans la nuit de mardi à mercredi.
C'est un distributeur automatique de billets qui a été attaqué à l'explosif à Labrit, dans la nuit de mardi à mercredi. © Maxppp - SOLLIER Cyril

Mercredi, quatre hommes ont été interpellés à Lahitte dans le Gers, près d'Auch.  Ils sont soupçonnés d'avoir détruit à l'explosif un distributeur automatique de billets de La Poste à Labrit, à côté de Sabres. L'attaque se serait produite dans la nuit de mardi à mercredi. 

Les quatre hommes sont âgés de 40 à 50 ans

Ils ont utilisé des explosifs qu'ils ont fabriqué eux-même pour faire sauter le distributeur automatique de billets de La Poste de Labrit. Une mauvaise nouvelle pour les habitants de la commune landaise qui vont devoir maintenant retirer de l'argent à Roquefort ou Sabres. 

Les quatre hommes ont été interpellés, près d'une station service à Lahitte. Ils sont âgés de 40 à 50 ans et de nationalité roumaine. Pour le moment, ils ont été placés en garde à vue à Mont-de-Marsan, une garde à vue qui risque d'être prolongée car ils sont soupçonnés de faire partie d'un réseau. 

Des vérifications sont faites en ce moment par les enquêteurs. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu