Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Lac d'Aiguebelette : des trésors archéologiques pillés depuis des années par un père et son fils

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Pays de Savoie, France Bleu, France Bleu Isère

Ils pillaient les eaux du lac d'Aiguebelette depuis des années ! Un père et son fils ont été interpellés lundi par les gendarmes. Les enquêteurs ont découvert à leur domicile un véritable trésor, près de 3000 pièces archéologiques datant pour certaines de l'âge de bronze. Une valeur inestimable.

Des pièces archéologiques d'une grande valeur ont été retrouvées
Des pièces archéologiques d'une grande valeur ont été retrouvées - Gendarmerie

C'est l'aboutissement de plusieurs mois d'enquête. Un père de 43 ans et son fils de 19 ans ont été interpellés lundi 10 février 2020 dans le secteur du lac d'Aiguebelette par la brigade de gendarmerie de Pont-de-Beauvoisin (Savoie). Depuis plusieurs années, les deux hommes pillaient le lac d'Aiguebelette de ses trésors

Au domicile du père, les enquêteurs ont découvert prés de 3.000 pièces archéologiques datant pour certaines de l'âge de bronze. Flèches, haches, clefs ou encore statuettes de grande valeur. Certaines d'entre elles sont estimées à plusieurs dizaines de milliers d'euros. 

Des bouteilles et combinaisons de plongée ont également été saisies
Des bouteilles et combinaisons de plongée ont également été saisies - Gendarmerie

Un signalement des gardes en mai 2019 

Tout est parti en mai 2019 d'un signalement au parquet de Chambéry des gardes du lac, constatant le comportement suspect des deux individus. Armés de détecteurs de métaux, ils arpentaient les bords du lac ainsi que ses deux îles. Ils ont également récupéré de nombreux objets directement au fond du lac, en effectuant des plongées avec bouteilles

Un véritable "musée personnel"
Un véritable "musée personnel" - Gendarmerie

Avant de procéder aux interpellations, les enquêteurs ont eu recours à des experts archéologues pour cerner l'ampleur du délit dans ce lieu classé. 

Des collectionneurs 

De source proche du dossier, on insiste sur le caractère exceptionnel de cette affaire. Les deux hommes, qui ont mis sur pied "leur musée personnel", sont présentés comme des collectionneurs. L'enquête n'a pas permis d'établir de trafic, même si tous les deux "ont conscience de la valeur de ce qu'ils détenaient". 

Les experts de la DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles) de Lyon et du DRASSM (Département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines) de Marseille, présents lors de l'interpellation, ne s'attendaient pas à une saisie d'une telle ampleur, "du jamais vu". 

Le parquet attend les expertises 

Les pièces archéologiques ont été saisies, ainsi que des bouteilles et combinaisons de plongée, et des détecteurs de métaux. Elles vont toutes être expertisées pour en connaître la valeur. Le parquet de Chambéry attend les résultats pour envisager les poursuites et probables mises en examen. En attendant, les deux hommes, qui reconnaissent l'intégralité des faits, ont été libérés.

Quelques unes des pièces saisies par la gendarmerie
Quelques unes des pièces saisies par la gendarmerie - Gendarmerie
Des pièces de toutes les tailles
Des pièces de toutes les tailles - Gendarmerie
Choix de la station

À venir dansDanssecondess