Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le vent retarde les recherches sur le lac d'Annecy pour retrouver la jeune femme noyée au large de Sevrier

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Les gendarmes d'Annecy n'ont pas pu ce mercredi matin poursuivre les recherches pour retrouver la jeune femme disparue dans le lac après avoir plongé d'un bateau. Si le vent le permet, sonar, robots, et plongeurs pourraient être engagés dans l'après-midi.

Depuis Sevrier, toute la soirée 45 pompiers ont tenté de retrouver la jeune femme disparue ce mardi après-midi
Depuis Sevrier, toute la soirée 45 pompiers ont tenté de retrouver la jeune femme disparue ce mardi après-midi © Radio France - Richard Vivion

Depuis ce mardi soir et la disparition dans le lac d'Annecy en Haute-Savoie d'une jeune femme, un vent très fort retarde les opérations de recherche. En fin d'après-midi, la jeune femme de 23 ans a sombré dans les profondeurs du lac après avoir plongé dans l’eau glacée, huit degrés en surface, depuis un bateau de location où elle naviguait avec quatre amis. Prise d’un malaise, la victime a coulé à pic. L’embarcation se trouvait alors à environ 200 mètres au large de la commune de Sevrier, sur la rive ouest du lac.

Malgré la mobilisation d'une quarantaine de pompiers, plusieurs passage du sonar et le marquage d’une zone par deux chiens spécialisés dans la recherche d’odeurs en surface, la jeune femme n’a pas pu être localisée.

Le sonar suisse, et les plongeurs d'Aix-les-Bains et Evian attendus sur place

Les secouristes estiment qu’à l'endroit de la noyade la profondeur du lac est d’une cinquantaine de mètres, mais avec le courant, comme le vent, très fort, le corps a pu dériver estime le Capitaine Cyrill Gambini de la gendarmerie d’Annecy qui dirige les recherches. Il n’entrevoit pas de fenêtre météo favorable pour l’engagement de sonar, robots, et plongeurs d’Évian-les-Bains et Aix-les-Bains avant, au mieux, le milieu d’après-midi.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu