Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Lachapelle-sous-Rougemont : plus de 200 pieds de cannabis découverts, trois personnes incarcérées

mardi 16 avril 2019 à 20:24 Par Jonathan Landais et Manon Klein, France Bleu Belfort-Montbéliard

Trois habitants du Territoire de Belfort ont été jugés mi-avril après la découverte de 209 pieds de cannabis à Lachapelle-sous-Rougemont. L'un écope de deux ans de prison ferme.

Trois habitants du Territoire de Belfort ont été incarcérés pour détention de produits stupéfiants et association de malfaiteurs (photo d'illustration)
Trois habitants du Territoire de Belfort ont été incarcérés pour détention de produits stupéfiants et association de malfaiteurs (photo d'illustration) © Radio France - Victor Vasseur

Lachapelle-Sous-Rougemont, France

Trois habitants du Territoire de Belfort ont été incarcérés pour détention de produits stupéfiants et association de malfaiteurs, après avoir été jugés le 12 avril dernier. 209 pieds de cannabis avaient été découverts par les gendarmes dans une maison de Lachapelle-sous-Rougemont, dans le Territoire de Belfort.

Une découverte inopinée

La découverte de ces plants de cannabis s'est faite de manière totalement inopinée : la perquisition réalisée dans cette habitation l'était en réalité pour une toute autre enquête. L'habitant de cette maison, un homme de 25 ans, et deux autres personnes âgées de 24 et 25 ans qu'il a désignées comme ses complices ont été condamnés.  

L'un d'entre eux, considéré comme le principal instigateur, écope de deux ans de prison ferme. Les deux autres sont condamnés à un an de prison ferme. Les trois hommes étaient déjà connus des services de Justice.