Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Lactalis : du lait infantile contaminé par la salmonelle

Lactalis : "l'argent n'achète pas tout" met en garde le porte-parole du gouvernement

dimanche 14 janvier 2018 à 18:00 Par Germain Treille, France Bleu Mayenne et France Bleu

Benjamin Griveaux se félicite des déclarations du patron de Lactalis qui a promis d'indemniser les familles des victimes du lait contaminé mais, en même temps, souligne que "l'argent n'achète pas tout".

Benjamin Griveaux
Benjamin Griveaux © AFP - S. De Sakutin

Craon, France

Dans les colonnes du JDD, ce dimanche matin 14 février, Emmanuel Besnier, le puissant PDG du leader mondial des produits laitiers, s'est exprimé pour la première fois sur la crise sanitaire qui touche son groupe. Il a promis d'indemniser les victimes et a fait savoir que Lactalis n'avait commis aucun manquement sur les procédures sanitaires. 

Un peu plus tard dans la journée, le gouvernement, qui ne se satisfait visiblement pas de ces explications, a répliqué, ne lâchant pas la pression sur Emmanuel Besnier. Invité de BFMTV, Benjamin Griveaux, le porte-parole, a estimé que "indemniser c'est bien mais l'argent n'achète pas tout". Et de prévenir Lactalis : "quand on a du lait qui a été mis en circulation et qui a manifestement provoqué des situations sanitaires compliquées pour des enfants, c'est que quelque part il y a eu un manquement. Ces manquements seront établis, ces responsabilités seront établies"

Demain lundi 15 février, le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, recevra Quentin , le président de l'association des familles de victimes du lait contaminé.