Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice
Dossier : Lactalis : du lait infantile contaminé par la salmonelle

Lactalis : l'association des familles de victimes reçue ce mardi par le Préfet de la Mayenne

-
Par , France Bleu Mayenne, France Bleu

Dans l'affaire Lactalis, le préfet de la Mayenne rencontre ce mardi les familles de victimes. Quentin Guillemain, le président de l'association, vient pour la première fois dans le département depuis le début du scandale du lait contaminé aux salmonelles.

illustration
illustration © Maxppp - MAXPPP/LA VOIX DU NORD

Craon, France

La semaine dernière, l'Etat a autorisé Lactalis à commercialiser, de nouveau, ses produits fabriqués à Craon, le site incriminé. Après la contamination du lait infantile aux salmonelles, et plusieurs mois d'arrêt de l'usine, Lactalis avait reçu, en juillet dernier, le feu vert pour redémarrer ses activités de production. Une phase de tests qui n'a rien révélé d'anormal selon les autorités qui ont donc permis à l'entreprise de repartir à la conquête des consommateurs. 

Des centaines de plaintes déposées

De la poudre de lait pour bébé se retrouvera bientôt dans les rayons des grandes surfaces et des pharmacies. _"_Une trahison et une précipitation. L'Etat est sous influence", avait alors expliqué l'association des familles de victimes, qui a appelé au boycott des produits Lactalis. Son président, Quentin Guillemain, va s'entretenir avec le Préfet de la Mayenne ce mardi dans l'après-midi. Il souhaite connaître ce que l'Etat a prévu pour s'assurer que la reprise de la production se déroule en toute sécurité. 

Des centaines de plaintes ont été déposées dans cette affaire qui a plongé le leader mondial des produits laitiers dans la pire crise sanitaire de son histoire et qui lui a fait perdre plusieurs centaines de millions d'euros. 

Une enquête judiciaire est en cours. Les familles attendent maintenant la désignation d'un juge d'instruction. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu