Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Lactalis : du lait infantile contaminé par la salmonelle

Lactalis : les pistes envisagées par la commission d'enquête parlementaire après le scandale du lait contaminé

mardi 17 juillet 2018 à 18:11 - Mis à jour le mercredi 18 juillet 2018 à 6:40 Par Germain Treille, France Bleu Mayenne et France Bleu

Les députés dévoilent, ce mercredi 18 juillet, leurs recommandations pour remédier aux dysfonctionnements apparus lors de la crise du lait contaminé à la salmonelle.

Prquisitions au siège de Lactalis à Laval
Prquisitions au siège de Lactalis à Laval © Radio France - Stéphanie Denevault

Craon, France

Il y a trois axes prioritaires sur lesquels la commission a travaillé pour éviter un nouveau scandale comme celui qui frappe le leader mondial du lait. 

D'abord, le renforcement des contrôles sanitaires dans les entreprises productrices de produits infantiles. Contrôles effectués par les industriels eux-mêmes et par le services de l'Etat.

Ensuite, le deuxième point concerne la grande distribution. Du lait contaminé s'est retrouvé dans les rayons des supermarchés malgré les retraits-rappels. Un scandale dans le scandale pour les députés. Il va donc falloir améliorer la traçabilité des produits du producteur aux consommateurs. 

Enfin, la commission d'enquête souhaite la création d'une police alimentaire sous la responsabilité d'une seule structure administrative. Ce qui n'est pas le cas aujourd'hui. Plusieurs ministères interviennent : la Santé, l'Agriculture, l'Economie. C'est trop, "une armée mexicaine" ose même un membre de la commission. Une chaîne de commandement unique et renforcée serait bienvenue lors d'une crise sanitaire de cette importance.

Officiellement, 38 bébés, en France et à l'étranger, ont été contaminés après avoir bu du lait fabriqué par Lactalis sur son site de Craon. 

Les députés tiendront une conférence de presse ce mercredi 18 juillet en début d'après-midi en présence du Président de l'Assemblée Nationale.