Faits divers – Justice

Lamballe : il filmait des femmes dans leur intimité

Par Johan Moison, France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel et France Bleu lundi 20 mars 2017 à 17:35 Mis à jour le mardi 21 mars 2017 à 18:24

Le palais de justice de Saint-Brieuc
Le palais de justice de Saint-Brieuc © Radio France - Johan Moison

Ce lundi après-midi, un jeune homme de 22 ans a demandé un délai pour être jugé pour avoir épié des femmes dans leur intimité à Lamballe dans les Côtes d’Armor. En attendant son procès dans un mois, le tribunal a décidé de le maintenir en détention.

L’homme est arrêté jeudi dernier chez lui à Lamballe. Depuis la mi-décembre, ce grand gaillard de 22 ans a pris l’habitude de sortir la nuit pour épier des femmes dans leur intimité notamment lorsqu’elles sont dans leurs salles de bain. Pour les voir de près, il n’hésite pas à escalader des toitures, des portails, des murs. Il photographie, filme ses victimes.

Déjà condamné pour des faits similaires

Déjà condamné pour des faits similaires, l'homme a préféré demander un délai pour préparer sa défense plutôt qu’être jugé en comparution immédiate dès ce lundi après-midi. "Votre casier judiciaire est impressionnant et inquiétant", lui a lancé la présidente du tribunal. Une condamnation pour agression sexuelle en 2013 par un tribunal pour enfants puis des condamnations en 2014 et 2015 pour violence, atteinte à la vie privée, violation de domicile, vols aggravés ainsi que pour une affaire de stupéfiants. Le tribunal correctionnel de Saint-Brieuc a décidé de le renvoyer en prison en attendant son jugement fixé le 24 avril à 14h.

Des actions de prédateur sexuel

Pour justifier la demande de maintien en détention de ce jeune homme "sans travail régulier", le procureur de la république a parlé "d’actions de prédateur sexuel". Dans ce dossier, deux des quatre victimes ont appris par les gendarmes qu’elles étaient épiées par ce voyeur.