Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Landes : 29 maisons concernées par la procédure d'expropriation car situées sur le tracé de la future LGV Bordeaux Dax

Par

Les procédures d'expropriation peuvent commencer à l'encontre des propriétaires d'un bien situé sur le tracé des LGV Bordeaux-Dax et Bordeaux-Toulouse. Première conséquence de la signature la déclaration d'utilité publique du projet. 29 maisons sur le tracé de la LGV Bordeaux Dax dans les Landes.

TGV (illustration)
TGV (illustration) © Maxppp -

Les expropriations vont pouvoir commencer pour la réalisation des futures LGV Bordeaux-Dax et Bordeaux-Toulouse. C'est le premier effet de la signature dimanche par le gouvernement de la déclaration d'utilité publique du GPSO, le Grand Projet Ferroviaire Sud-Ouest .

Publicité
Logo France Bleu

Dans les Landes, 33 bâtis sont situés sur le tracé de la future LGV Bordeaux-Dax : 29 maisons, trois sièges d'exploitations agricoles et une entreprise. Ces biens sont construits sur l'emprise de la future ligne ligne à grande vitesse. Ils sont situés dans la bande de 100 mètres de large où seront posés les voies ferrées de la future LGV.

Les propriétaires des 29 maisons, des trois sièges d'exploitations agricoles et de l'entreprise situés sur le tracé de la future LGV Bordeaux-Dax sont donc concernés par la procédure d'expropriation . Ces biens à exproprier sont situés sur onze des vingt-quatre communes concernés par le tracé de la future ligne.

Tracé de la LGV dans les Landes - GPSO

Trois communes landaises particulièrement impactées par les expropriations

Arue, Pontonx-sur-l'Adour et Uchacq-et-Parentis sont les trois communes landaises les plus concernées par les expropriations de biens bâtis. Dans ces trois communes, il y a six ou sept maisons ou bâtiments situés sur le tracé de la future LGV Bordeaux-Dax.

SNCF réseau a déjà racheté quatre des vint-neuf maisons concernées par la procédure d'expropriation à l'amiable à leurs propriétaires, au prix du marché local assure l'opérateur. L'opérateur, qui pilote les expropriations, a puisé dans une enveloppe de seize millions et demi d'euros, débloquée en 2012, par l'Etat et des collectivités locales pour un programme dit "d'acquisition par anticipation" .

Les quatre maisons rachetées à l'amiable par SNCF Réseau car situées sur le tracé de la future LGV l'ont été car leurs propriétaires étaient dans l'urgence : ils devaient vendre suite à une mutation professionnelle ou un accident de la vie assure l'opérateur.

Pour l'heure, les rachats à l'amiable des maisons, des biens bâtis à exproprier car situés sur le tracé de la future LGV Bordeaux Dax sont terminés. Ces acquisitions reprendront quand le gouvernement aura présenté un plan de financement précis des LGV Bordeaux Dax et Bordeaux Toulouse. Le gouvernement va missionner l'inspection générale des finances sur le sujet.

Quand le gouvernement aura présenté le plan de financement et fixé le calendrier de réalisation des LGV Bordeaux-Dax et Bordeaux-Toulouse, SNCF réseau finalisera le tracé précis des deux futures lignes, au mètre près, alors qu'aujourd'hui, nous sommes sur un tracé à dix mètres près.

Procéder à toutes les expropriations prendra plusieurs années

Quand le gouvernement aura présenté le plan de financement des LGV Bordeaux-Dax et Bordeaux-Toulouse, SNCF Réseau attaquera aussi la recherche de tous les propriétaires dont les parcelles de terrain sont situées sur le tracé. SNCF Réseau parle de la réalisation "d'enquêtes parcellaires".

Rechercher tous les propriétaires concernés par le tracé de la LGV Bordeaux-Dax pourrait prendre entre deux et quatre années. Dans les Landes, la LGV Bordeaux Dax traversera en effet 73 hectares d'espaces agricoles et 1032 hectares de forêt. La LGV Bordeaux-Dax dans les Landes, c'est environ 80 kilomètres de voies ferrées à construite entre Bourriot-Bergonce et Dax.

La déclaration d'utilité publique des LGV Bordeaux-Dax et Bordeaux-Toulouse prévoit un délai légal de quinze années pour pouvoir procéder aux expropriations nécessaires.

La LGV Bordeaux-Dax est censée être mise en service en 2027. Elle doit mettre Mont-de-Marsan à 35 min de Bordeaux et à 2h35 de Paris.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

L'info en continu

Publicité
Logo France Bleu