Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Landes : 320 kg de civelles saisis à Castets

C'est une très belle prise faite par les douaniers landais cette semaine. Le parquet de Dax parle d'un trafic de civelles à l'international. 320 kg de civelles ont en effet été saisis dans les Landes, à Castets.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © AFP - Jean-Sébastien Evrard

La prise est très belle et très conséquente quand on sait qu'un kilo de civelles s'achète entre 300 et 350 euros le kg, soit plus de 100. 000 euros ici. 

L'histoire commence mercredi. Une camionnette est arrêtée par les douaniers  landais. A bord, le chauffeur chinois qui remonte du Portugal direction Paris. Dans son coffre, 160 kg de civelles. La civelle ou pibale est un petit poisson translucide de nos côtes qui suscite bien des convoitises.  

Un camion... puis deux

Jeudi.... rebelote... à Castets toujours, une autre camionnette est arrêtée. Là aussi, le chauffeur est chinois et il remonte lui aussi sur Paris et dans son coffre... là aussi 160kg de civelles. 

Coïncidence qui n'en est pas une. Les deux camionnettes interpellées cette semaine appartiennent au même propriétaire qui habite Paris. Lui aussi est chinois. Tout le monde est placé en garde à vue, à Dax et à Paris. 

D'après les premiers éléments de l'enquête, il y a déjà eu plusieurs allers-retours entre le Portugal et Paris, via les Landes. La filière chinoise s'approvisionnait à priori au Portugal pour alimenter le marché parisien. Le parquet de Dax évoque également le Japon, les Japonais sont en effet très friands de cette espèce menacée. 

Le parquet de Dax s'est dé-saisi de l'enquête au profit de la JIRS de Paris, la juridiction interrégionale spécialisée. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu