Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Landes : des communes interdisent l’accès à leurs plages

-
Par , France Bleu Gascogne

Face à l'afflux de promeneurs, malgré les mesures de confinement, plusieurs communes landaises ont pris des arrêtés municipaux ce mercredi pour interdire l’accès à leurs plages.

Une plage des Landes
Une plage des Landes © Radio France

A Tarnos, on explique que ce mercredi, pourtant 2ème jour de confinement, il y avait beaucoup de monde sur les plages, à cause du beau temps. Des promeneurs venus s’aérer, se dégourdir les jambes, créant par là même de nouveaux lieux de rassemblement, malgré les consignes de confinement imposées par le gouvernement, et malgré des déplacements censés être réduits au strict nécessaire.

Un arrêté municipal

Etant donné que la météo s’annonce ensoleillée pour encore plusieurs jours, la commune a donc pris la décision, par arrêté municipal, d’interdire l’accès à ses plages. Avec effet immédiat, et jusqu'à nouvel ordre. Plus possible donc depuis ce mercredi à 16h d’aller se balader sur le sable à Tarnos. Ondres a également pris la même décision.

Et d’autres communes pourraient bientôt leur emboîter le pas : Seignosse par exemple y réfléchit sérieusement et devrait prendre sa décision dans les jours qui viennent.

Pas de décision à l'échelle départementale

Pour autant, pas question pour l’instant de prendre une décision à l’échelle du département, pour l’ensemble des plages landaises, indique la Préfecture des Landes. Elle rappelle simplement que les consignes sur les restrictions des déplacements doivent être respectées : pas de longues balades sur la plage, donc même quand l’accès est autorisé, on peut juste s’y dégourdir les jambes si on habite à proximité.

135 euros d'amende pour un surfeur basque

La Préfecture qui rappelle également que le surf et toutes les activités nautiques sont interdites. A Biarritz (64) hier matin, un surfeur s’est ainsi vu infliger une amende de 135 euros pour ne pas avoir respecté ces consignes. Dans les Pyrénées-Atlantiques d’ailleurs, la Préfecture devrait prendre un arrêté interdisant l’accès à l’ensemble des plages de la côte basque.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu