Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Landes : des dizaines de tonnes de truites se déversent accidentellement dans les cours d'eau

Lors des intempéries des 10 et 11 mai derniers, des piscicultures ont été inondées dans le nord des Landes. Et des dizaines de tonnes de truites d'élevage ont réussi à s'échapper et à filer vers les rivières.

Les truites, élevées dans des piscicultures, se sont déversées accidentellement dans les cours d'eau lors des inondations
Les truites, élevées dans des piscicultures, se sont déversées accidentellement dans les cours d'eau lors des inondations © Radio France - Isabelle Baudriller

C'est une conséquence des intempéries des 10 et 11 mai derniers dans les Landes : lors des fortes pluies et des inondations qui ont frappé le nord du département, au moins des dizaines de tonnes de truites d'élevage, peut-être même des centaines de tonnes, se sont déversées accidentellement dans des rivières. Une évaluation est en cours pour déterminer la quantité exacte de poisson qui s'est évaporée dans la nature. 

Lors des inondations, des lieux d’élevage des truites, des piscicultures, ont été submergées par l’eau des rivières dans le nord des Landes, principalement dans le secteur allant de Sore à Roquefort. Et les truites ont donc filé vers les cours d'eau. "On est sur des quantités astronomiques de truites" décrit André Lesage, le président de la fédération de pêche dans les Landes, joint par France Bleu Gascogne. 

Trois cours d'eau sont principalement concernés : La Petite Leyre, l'Estampon et la Gouaneyre. "Là, il y a des truites partout, c'est ennuyeux", commente André Lesage.

Un déséquilibre dans le milieu naturel  

La présence d'une telle quantité de poisson dans les rivières n'est en effet pas forcément une bonne nouvelle pour les pêcheurs. La truite est un poisson carnivore et risque de se nourrir de petits poissons comme les gardons et vairons présents dans ces rivières. . "Ces truites sont habitués à être nourries de façon régulière. A l'état naturel, elles vont aller chercher leur nourriture et vont manger la ressource nutritive des cours d'eau" craint André Lesage. 

Que vont maintenant devenir ces truites ? Si elles descendent les cours d'eau, celles se trouvant sur la Petite Leyre vont se retrouver dans la Leyre, vers le bassin d'Arcachon. Les truites se trouvant dans l'Estampon et la Gouaneyre risquent de finir dans la Douze, puis la Midouze et l'Adour. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu