Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Landes : des pains de cocaïne s'échouent sur les plages depuis quelques jours

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Gascogne, France Bleu

Gendarmes et douaniers ont récupéré plusieurs dizaines de kilos de pains de cocaïne cette semaine sur la côte landaise. Les autorités ne communiquent pas de chiffres précis sur les quantités ou la provenance de la drogue car les arrivages continuent. Les forces de l'ordre ratissent le littoral.

Des pains de cocaïne ressemblant à des tablettes de chocolat comme sur la photo s'échouent sur la côte landaise depuis quelques jours
Des pains de cocaïne ressemblant à des tablettes de chocolat comme sur la photo s'échouent sur la côte landaise depuis quelques jours © Maxppp - Maxppp

Landes, France

Les gendarmes et les douaniers patrouillent sans relâche sur les plages landaises à la recherche de pains de cocaïne. Le procureur de Dax confirme à France Bleu Gascogne que depuis cette semaine des pains contenant de la cocaïne s'échouent sur notre littoral dans des proportions qui restent encore à déterminer

Rodolphe Jarry explique que les arrivées se font ponctuellement, au compte-gouttes  La drogue n'arrive pas dans des containers ou des caisses particulières. Selon nos informations, la cocaïne découverte jusqu'ici arrive souvent sous forme de tablette de chocolat avec une étiquette ressemblant à une marque dessus. Mais le gabarit des paquets peut varier.

Le procureur de la République de Dax ne connaît pas à cette heure la provenance de ces pains de cocaïne ni les circonstances de leur arrivée. Selon nos informations, un hélicoptère des douanes a récupéré en mer près de 36 kilos de cocaïne d'une valeur marchande estimée à plus de trois millions d'euros, ce vendredi entre Capbreton et Vieux Boucau.

Les précisions du Procureur de la République de Dax Rodolphe Jarry

Les gendarmes landais et les douaniers de Dax et de Bayonne continuent donc de sillonner les plages landaises pour récupérer cette marchandise qui arrive de façon aléatoire. Vous devez immédiatement aviser les forces de l'ordre si vous tombez sur un pain de cocaïne qui, comme le rappelle le procureur de Dax est une substance toxique, à laquelle il ne faut pas toucher.

Des arrivées de pains de cocaïne sur l'ensemble du littoral aquitain

En Gironde aussi, plusieurs paquets contenant de la drogue, vraisemblablement de la cocaïne, ont été retrouvés en moins de 24 heures sur les plages d'Arcachon et de La Teste-de-Buch.

Ce sont des promeneurs qui ont découvert les paquets, représentant plusieurs kilos de drogue. La police a ouvert une enquête et continue de patrouiller sur le littoral à la recherche d'autres paquets.   

Depuis le mois d’octobre, des paquets similaires de cocaïne ont donc été retrouvés sur le littoral Atlantique, entre la Vendée et les Landes.

Selon les enquêteurs, cette drogue, très pure, présente un "gros risque sanitaire". Il pourrait s'agir de la cargaison d'un bateau de trafiquants tombée à la mer en raison du mauvais temps et des fortes houles.

Enquête confiée à la juridiction Inter Régionale Spécialisée de Rennes

Au vu du nombre de points de découverte, la juridiction Inter Régionale Spécialisée de Rennes a été saisie le 08 novembre dernier, pour centraliser les enquêtes ouvertes par les parquets de Saint-Nazaire, Bordeaux ou encore Dax.

Le parquet de Rennes a ensuite confié l'enquête à la Section de Recherches de la Gendarmerie maritime, au groupement de la gendarmerie des Pays de la Loire, ainsi qu'à l'Office central pour la répression du trafic illicite de stupéfiants.

Le procureur de Rennes rappelle dans un communiqué que "toute découverte doit être immédiatement portée à la connaissance des services de police ou de gendarmerie sans aucune manipulation", le transport de ce type de produit étant un délit passible de 10 années d'emprisonnement.

Choix de la station

France Bleu