Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Landes : deux blessés graves dans un incendie à Vieux-Boucau

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Gascogne

Deux hommes ont été gravement blessés ce mercredi soir dans l'incendie d'une habitation à Vieux-Boucau. Ils ont été transportés au service des grands brûlés du CHU de Bordeaux. L'origine du sinistre est à cette heure inconnue.

Photo d'archives
Photo d'archives © Radio France - Valérie Mosnier

Deux hommes de 27 et 62 ans ont été gravement brûlés ce mercredi soir dans l'incendie d'un appartement, situé dans une maison à Vieux-Boucau. Les secours ont été prévenus vers 22 heures pour un "violent incendie". Il aura fallu l'intervention de 29 pompiers au plus fort du sinistre, avec la mise en oeuvre de quatre lances à incendie dont une sur échelle, pour éteindre les flammes au bout de quatre heures. 

Les dégâts sont très importants. "Il ne reste que les quatre murs" résume le maire de Vieux-Boucau, Pierre Froustey. Cette maison située en plein centre de la commune, avenue du Sablar, et qui a servi un temps de logement de fonction au directeur de l'école, située juste à côté, abrite actuellement un appartement à l'étage, ainsi que la garderie et un atelier de travaux pratiques au rendez-de-chaussée. L'école, contiguë, a pu être protégée de l'incendie.  

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

A l'intérieur de l'appartement, se trouvaient deux hommes, qui n'ont pas de lien de parenté. Ils ont été sortis vivants et conscients mais très gravement brûlés. 

Le locataire du logement, un homme de 62 ans, employé communal polyvalent, est brûlé sur 20 à 30% du corps. La seconde victime est homme de 27 ans, qui  est brûlé à la gorge, ses voies aériennes sont aussi touchées. 

Les deux hommes ont été pris en charge par le SMUR et sont hospitalisés au service des grands brûlés au CHU de Bordeaux. Tous les deux ont été placés en coma artificiel. 

L'origine de l'incendie est à cette heure inconnue. Des techniciens en investigation criminelle sont sur place.

Des sauvetages héroïques

Les deux victimes ont pu être sorties vivantes grâce auxpompiers, mais aussi à un jeune livreur de Soustons, qui passait par là. Il a vu les flammes sortir d'une fenêtre et s'est arrêté explique Pierre Froustey, le maire de Vieux-Boucau : "Il a tout de suite regardé s'il y avait des personnes au rez-de-chaussée, mais ce sont des salles d'activités, il n'y avait personne. Les voisins lui ont dit qu'il y avait des personnes en haut. Alors que le bâtiment était en flammes, il est rentré et il a trouvé un des occupants. _Il l'a pris sur son dos et l'a descendu, au péril de sa vie_. C'était très dangereux de faire ce qu'il a fait et c'est un vrai acte de courage de sa part."

La première victime, celle âgée de 27 ans, est alors prise en charge par le voisin, qui est médecin, en attendant l'arrivée des secours. Le feu continue de se propager, deux pompiers pénètrent à leur tour pour chercher la deuxième personne, qu'ils parviennent à sortir. "Là aussi avec beaucoup de courage d'efficacité" rajoute le maire. 

Un acte remarquable à la fois de courage et d'humilité

Pierre Froustey est arrivé juste après, il a pu discuter avec ce jeune homme : "Il a dit une chose surprenant : tout le monde aurait fait la même chose à ma place. Ce qui n'est pas évident, je pense, parce que c'était extrêmement impressionnant : les flammes sortaient de l'immeuble et léchaient la toiture. Il a fallu qu'il ait le courage de monter, et de ne pas se poser de questions. Il a tout de suite eu le réflexe de secourir les personnes à l'intérieur, ce qui est remarquable. Et puis après, il n'a pas cherché à se mettre en valeur, il est parti timidement sans en tirer aucune gloire. C'est vraiment un acte remarquable à la fois de courage et d'humilité."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess