Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Landes : elle donne une fausse identité aux gendarmes, ils la retrouvent trois mois plus tard

-
Par , France Bleu Gascogne, France Bleu

Une femme d'une vingtaine d'années a été interpellée à Garein, près de Sabres lundi. Elle était recherchée depuis avril par les gendarmes suite à un accident de la circulation au cours duquel elle a menti sur son identité. Elle est placée en détention jusqu'à son procès en octobre prochain.

La creusoise est placée en détention jusqu'à son procès en octobre prochain au tribunal de Mont-de-Marsan
La creusoise est placée en détention jusqu'à son procès en octobre prochain au tribunal de Mont-de-Marsan © Radio France - Lionel VADAM

Garein, France

Cette femme, originaire de la Creuse, a été interpellée à Garein, près de Sabres lundi. Elle était recherchée depuis avril par les gendarmes. La jeune femme d'une vingtaine d'années a eu un accident de la circulation en avril dernier, à Garein, sa voiture s'est retrouvée dans le fossé. Pour sécuriser la zone et comme c'est le cas dans ce genre d'accident, les gendarmes arrivent sur place. C'est là que la Creusoise leur donne une fausse identité. 

Elle risque d'aller en prison pour une précédente condamnation  

Elle a déjà été condamnée à quatre mois de prison ferme dans un autre département. Condamnée à une peine inférieure à deux ans de prison, elle était restée libre. 

Après l'accident, les gendarmes prélèvent la salive de la Creusoise pour des examens toxicologiques, qui reviendront positifs. Avant d'avoir les résultats des analyses, les gendarmes la laissent repartir et ils n'ont aucun moyen de la retrouver. 

Ce lundi 15 juillet, trois mois après, elle est contrôlée, encore une fois à Garein. C'est un gendarme qui l'a reconnue et lorsque les enquêteurs cherchent à savoir à qui elle a usurpé l'identité, ils découvrent que c'est celle d'une femme qui vit dans le sud-est de la France et qui vient d'accoucher.

La jeune femme a été placée en détention jusqu'à son procès qui se déroulera en octobre prochain au tribunal de Mont-de-Marsan.