Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Landes : il insulte les gendarmes sur Facebook, il ira au tribunal

mercredi 4 avril 2018 à 18:52 Par Renaud Biondi-Maugey, France Bleu Gascogne et France Bleu

Un internaute soupçonné d'avoir insulté des gendarmes sur le groupe Facebook "Les Routes Landaises" a été identifié. Il sera convoqué dans les semaines à venir devant le tribunal correctionnel de Dax.

Un internaute est poursuivi pour avoir insulté des gendarmes sur Facebook
Un internaute est poursuivi pour avoir insulté des gendarmes sur Facebook © Maxppp - Alexandre MARCHI

Insulter des gendarmes sur Facebook peut conduire devant les tribunaux : c'est ce qui va arriver à un Landais, convoqué dans les semaines à venir devant le tribunal correctionnel de Dax. Cet internaute est soupçonné d'avoir injurié les gendarmes sur le groupe Facebook "Les Routes Landaises", groupe qui a l'habitude de signaler la présence des radars ou des forces de l'ordre au bord de la route.

Si les gendarmes des Landes n'ont rien contre l'existence même de ce groupe, ils ont décidé de poursuivre ceux qui les insultent. 

"Ce n'est pas le fait d'avoir signalé le positionnement des gendarmes qui pose problème mais le fait d'avoir insulté et outragé. Certains le font derrière un pseudo, mais nous sommes en mesure de les identifier" explique le colonel Christophe Triollet, commandant du groupement de gendarmerie des Landes, contacté par France Bleu Gascogne. 

L'internaute, soupçonné d'être l'auteur de ces insultes, a donc été identifié, convoqué la semaine dernière à la gendarmerie. Il est poursuivi pour outrage à dépositaire de l'autorité publique et sera convoqué prochainement par le tribunal correctionnel de Dax. Il risque 15.000 euros d'amende et un an de prison.

Les gendarmes des Landes font savoir qu'ils enquêtent actuellement sur d'autres affaires d'insultes, et que les internautes concernés seront convoqués prochainement. 

Les responsables de la page Facebook condamnent les propos injurieux 

Dans un message transmis à France Bleu Gascogne, les administrateurs et modérateurs du groupe Facebook « Les Routes Landaises » se désolidarisent des internautes auteurs de ces insultes : « Nous regrettons et condamnons évidemment totalement ce type de comportement inapproprié sur notre groupe. Nous redoutons toujours des réactions telles que celle pour laquelle un membre du groupe est aujourd'hui poursuivi. Toutefois, nous trouvons cela totalement justifié et cela devait arriver un jour ou l'autre. » 

En dépit de  « règles clairement édictées » et d’une « modération permanente », les responsables du groupe regrettent que certains messages passent à travers leur surveillance. Ils veulent nommer des modérateurs supplémentaires pour éviter que des internautes déversent « la haine qu'ils peuvent avoir à l'égard des autorités ».