Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Landes : il refuse de porter le masque dans le bus et menace de mort le chauffeur

-
Par , France Bleu Gascogne

Un landais de 32 ans est actuellement en garde à vue au commissariat de Dax Il a été interpellé ce lundi ivre, à la sortie d'un bus à Dax. A bord, il a refusé d'enfiler un masque et a menacé de mort le chauffeur qui lui demandé de le porter. Le chauffeur a porté plainte.

Image d'illustration
Image d'illustration © Maxppp - Nicolas Landemard

Un Landais de 32 ans est, ce mardi, en garde à vue au commissariat de Dax pour avoir menacé de mort un chauffeur de bus qui lui demandait de porter son masque. Ce Monfortois, déjà connu des services de police, a été interpellé lundi après midi, ivre, à la sortie d'un bus à Dax. En montant à bord du bus à Montfort-en-Chalosse, il a refusé de mettre son masque obligatoire dans les transports en communs. Face aux demandes du chauffeur de bus de la régie des transport landais Trans'Landes, cet homme s'est énervé. Il a insulté le conducteur du bus et l'a menacé de mort selon la police. Il aurait également fait référence au drame du début du mois de juillet à Bayonne, où un conducteur de bus de la ville avait été roué de coups à mort par des jeunes refusant de porter le masque.

Devant la violence du trentenaire et son état avancé d'alcoolisation, le chauffeur n'a pas insisté.  L'homme a donc voyagé sans masque jusqu'à Dax où la police municipale de Dax l'attendait, prévenue par la direction du chauffeur. A sa descente du bus, il a d'abord été verbalisé  pour non port du masque. Une amende de 135 euros. Avant d'être interpellé par la police nationale et placé en garde à vue. Le chauffeur a déposé plainte. 

La garde à vue du Monfortois a été prolongée ce mardi soir, des témoins de la scène sont entendus par les enquêteurs. Contactée,  Sophie Izoulet, directrice de la Régie Des Transports Landais, parle d'un acte isolé, surtout sur cette ligne intérieure. Elle explique que la régie de transport est soutenue par les services de l'Etat à chaque alerte depuis le drame de Bayonne.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess